Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
   
No Sujets BIB (1-2 de 2)
Familles sans père -- Bandes dessinées

1

Livre  
Bruxelles : Kana, / 2018.
Bruxelles : Kana, 2018.
181 pages : principalement des illustrations ; 18 cm.
Pour Koiko Natsume, banalité rime avec bonheur et afin de mener une vie heureuse, elle fréquente un garçon tout à fait ordinaire, qu'elle aime bien sans être éperdument amoureuse de lui. Elle compte ainsi ne pas marcher dans les traces de sa mère, qui multiplie les conquêtes, et de sa soeur aînée, qui refuse de laisser l'amour entrer dans sa vie. Quand Tsurugi, le garçon le plus populaire de son école, la voit en train d'embrasser son copain dans le parc, il s'intéresse aussitôt à la jeune fille. Mal à l'aise face à une telle attention, Koiko réalise toutefois que les intentions de l'adolescent sont nobles: il veut l'avertir que son petit ami la trompe et lui fournit même une preuve. Or, trop soucieuse de mener une existence banale, la jeune fille ne s'abandonne pas à un chagrin d'amour, mais malgré tout, Tsurugi est en train de prendre de plus en plus de place dans sa vie et les sentiments qu'elle développe pour lui, eux, n'ont rien de banal. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Bruxelles : Kana, / 2018.
Bruxelles : Kana, 2018.
173 pages : principalement des illustrations ; 18 cm.
Pour Koiko Natsume, banalité rime avec bonheur et afin de mener une vie heureuse, elle fréquente un garçon tout à fait ordinaire, qu'elle aime bien sans être éperdument amoureuse de lui. Elle compte ainsi ne pas marcher dans les traces de sa mère, qui multiplie les conquêtes, et de sa soeur aînée, qui refuse de laisser l'amour entrer dans sa vie. Quand Tsurugi, le garçon le plus populaire de son école, la voit en train d'embrasser son copain dans le parc, il s'intéresse aussitôt à la jeune fille. Mal à l'aise face à une telle attention, Koiko réalise toutefois que les intentions de l'adolescent sont nobles: il veut l'avertir que son petit ami la trompe et lui fournit même une preuve. Or, trop soucieuse de mener une existence banale, la jeune fille ne s'abandonne pas à un chagrin d'amour, mais malgré tout, Tsurugi est en train de prendre de plus en plus de place dans sa vie et les sentiments qu'elle développe pour lui, eux, n'ont rien de banal. [SDM]



Afficher la fiche complète
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.