Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-25 de 25)
Vagabonds -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
Le chien au coeur jaune, ou, L'histoire du contraire
Genève : La Joie de lire, 2000.
149 p. ; 18 cm.
Charlotte ramène de la forêt un chien perdu. Elle l'installe dans la remise de son grand-père. Ce chien a une histoire et il la raconte à Charlotte et à son frère prince René. Une histoire où il est question d'un grand inventeur, D. Yeu, et de son ami Logovitch. Une histoire de début du monde, une parabole, simple et touchante. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Crève-la-faim
Paris : Hachette, 1990.
155 p. : ill. ; 18 cm.
Thomas se culpabilise de la mort de son père et pour se punir, il accepte passivement l'humiliation, la brutalité de ses camarades. Il se lie d'amitié avec le vagabond qu'il sauve de la mort et qui comblera la solitude de sa mère. Ce roman nous présente une faune blessée par la mort d'un père, le départ d'un mari, l'abandon d'une compagne, le chômage, les mauvais traitements, etc. Les personnages sont bien campés, mais le réalisme dur contraste avec la fin par trop idyllique. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
De longues nuits d'été
Paris 6e : L'École des loisirs, [2017]
271 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Ellen. 1, Hobo jungle
Toronto : Penguin Books, 2002.
xi, 72 p. : ill., carte ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

5

Livre  
La fille du loup maigre
Paris : L'École des loisirs, 2005.
125 p. : ill. ; 19 cm.
Ne connaissant pas son père, Camille vit chez sa grand-tante pendant que sa mère, hôtesse de l'air, fait le tour du monde. Repliée dans son univers, la fillette se console de sa grande solitude avec un ami imaginaire, mi-ours et mi-chien, qu'elle nomme Georges le "chiours". Dans la campagne environnante, lors de ses escapades avec ce dernier, elle rencontre un loup, échappé du zoo, qui a l'apparence d'un homme un peu sauvage. Elle décide de le suivre. -- Un roman situé à la limite du conte, évoquant la rêverie d'une fillette esseulée, à la recherche d'une figure paternelle. Le personnage de Louis, l'homme-loup, qui n'est pas sans rappeler celui du conte de Perrault, peut être assimilé à celui du père absent, bien qu'on ne le mentionne pas directement.



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Un imposteur sur le trône : miniroman
Québec : FouLire, 2011.
45 p. : ill. en coul. ; 18 cm.
Un étonnant visiteur se présente à la cour du roi Corduroy en présentant le même physique que son homologue royal. Orduroy prétend être son frère jumeau. Même vêtu comme un mendiant et chargé d'une odeur pestilentielle, le vanupied convainc le monarque d'échanger, pour un temps, de vêtements avec lui afin de lui faire découvrir ce qu'était sa vie avant de le retrouver.



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Kado le fou : conte breton
Montréal : Éditions de l'Isatis, 2004.
88 p. : ill. ; 21 cm.
Un conte initiatique breton, librement inspiré d'un recueil d'Émile Souvestre publié en 1844, suivi d'un lexique et de quelques rudiments théoriques qui distinguent le mythe du conte et de la légende. Kado est un idiot de passage qui quémande ses repas dans toute la Bretagne. Mais sous son apparente simplicité, le personnage dissimule une ruse maligne. Lorsqu'un chevalier le prévient de l'existence d'un chaudron magique d'or et d'une lance qui tue, ce dernier, avec l'aide d'une fée, entreprend de s'en emparer. Pour ce faire, il apprivoise un cheval vert, traverse un champ pestilentiel jonché de cadavres, déjoue un lion à la crinière de vipères, vainc des dragons, mystifie un géant, refuse les plaisirs de la table et de la chair à de jolies baigneuses, traverse un fleuve pour finalement atteindre le château de Kerglas afin d'y conduire dame la Peste et de régner sur le monde...



Afficher la fiche complète

8

Livre  
Lapoigne à la foire du Trône
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2006.
107 p. : ill. ; 18 cm.
Récit publié en 1997 avec les illustrations de Hervé Blondon. Témoin de l'enlèvement d'une jeune fille, Claudius Lapoignus se lance dans une enquête. En toile de fond, les gens colorés de la "cloche", la mère Mazard en tête. [SDM]



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Lapoigne et l'ogre du métro
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2005.
138 p. : ill. ; 18 cm.
Récit publié en 1997 avec les illustrations de Hervé Blondon. Un monstre hante les rues de Paris et s'attaque aux artisans bouchers qu'il déleste d'un quartier de viande ou d'un thon. Accusé des méfaits, le clochard Claude Lapoigne décide de démasquer le coupable. -- Un récit humoristique allègrement mené. [SDM]



Afficher la fiche complète

10

Livre  
Moi-je
Paris : Flammarion, 2011.
149 p. ; 21 cm.
Réédition. L'atmosphère familiale s'étant détériorée, Léo, dit Bouchon, treize ans, se lie d'amitié avec un type "genre Robinson", surnommé "Moi-je". Ils font ensemble des projets d'évasion et Léo passe aux actes...



Afficher la fiche complète

11

Livre  
Mon jour de chance
Paris : Nathan, 2005.
85 p. : ill. ; 18 cm.
Les parents de Laura héritent d'une fortune. Ils s'emballent et prennent des décisions avant même d'avoir touché l'argent. De son côté, Laura annonce la nouvelle à l'école. Du coup, l'attitude de ses amis à son égard changent complètement. Elle confie sa tristesse à un clochard, Marcel, qui s'avère être un très bon samaritain. -- Une histoire légère sur le thème de l'argent. [SDM]



Afficher la fiche complète

12

Livre  
Monsieur Kipu
Paris : Albin Michel jeunesse, 2012.
261 p. : ill. ; 21 cm.
Alors qu'elle s'est habituée aux railleries de sa petite soeur Annabelle, favorite de sa mère, aux incessants reproches de cette dernière et aux coups pendables de Rosamund, une autre élève du chic collège privé qu'elle fréquente, Chloé fait preuve de courage et entame la conversation avec un vieil homme esseulé assis sur un banc. Le clochard la surprend par ses attentions et son écoute. Après lui avoir porté de quoi manger, Chloé espère convaincre monsieur Kipu de se laver. Mais en l'installant en secret dans le cabanon du jardin, Chloé transgresse les règles de sa mère très conservatrice. Elle découvre, de plus, une vieille guitare électrique brûlée et un disque sur lequel apparaît un homme qui ressemble étrangement à son papa, un homme timide et soumis. Et parallèlement à la campagne politique que mène sa mère sur la scène municipale, qui promet, entre autres, de chasser les itinérants des rues de la ville, Chloé espère rendre une certaine dignité à son vieil ami, dont elle découvre peu à peu l'histoire et qui l'encourage, de son côté, à s'exprimer et à écrire. [SDM]



Afficher la fiche complète

13

Livre  
Les neuf noms de la Reine-Ronron
Gatineau : Vents d'Ouest, 2008.
219 p. : ill. ; 19 cm.
Mémoires d'une chatte ayant bourlingué de maître en maître, au gré des empêchements de ces derniers et de ses fantaisies, partageant jour après jour leur quotidien souvent difficile. Ainsi, elle est adoptée à l'animalerie par un jeune couple qui s'en départit, avant leur déménagement, chez une famille ordinaire où sévit déjà un autre chat. Surnommée Crachat par ces derniers elle fuit et se retrouve parmi un groupe hostile de jeunes sans-abri de la ville, puis côtoie un cantinier, un voyageur des grands chemins aussi musicien à ses heures, une auteure de polars tenant un refuge pour chats, un vieillard qui rend son dernier souffle avec elle, mais dont le cadavre et l'appartement clos menace sa liberté, et un homme dépressif à qui elle insuffle le goût de vivre. Un roman d'aventures permettant, sous le couvert d'un personnage animalier, d'approcher les problématiques des foyers d'accueil, des fugues et de l'errance. Le sort des personnes seules y est aussi bien représenté et peut amener le lecteur à faire une réflexion sur ce thème. Le tout est servi dans un texte léger, dénué de drame. [SDM]



Afficher la fiche complète

14

Livre  
La nuit de l'Halloween : roman
[Montréal] : Boréal, 1992.
94 p. : ill. ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

15

Livre  
Rasmus et le vagabond
Paris : Pocket, 1994.
221 p. : ill. ; 18 cm.
Réédition. Volume publié en 1978 dans la collection «Bibliothèque internationale» et en 1988 dans la collection «Arc-en-poche», aux éditions Nathan. Rasmus, orphelin de Vasterhaza, part à la recherche d'une famille. Il fait la connaissance d'Oscar du Paradis. Le rêve de l'enfant se réalise. Oscar est un vagabond saisonnier et, dans son coeur généreux, il y a place pour un orphelin aux cheveux raides. Les personnages de ce récit sont riches de chaleur humaine, de poésie. Astrid Lindgren connaît bien l'âme de l'enfant qu'elle décrit dans toute sa candeur, sa spontanéité, son impétueux besoin d'amour. Elle critique sévèrement la société empreinte de préjugés, qui accorde plus d'importance à la forme qu'au fond, aux cheveux bouclés qu'à l'âme, au costume qu'à l'être. Un excellent roman pour les 9-10 ans. [SDM]



Afficher la fiche complète

16

Livre  
Rasmus et le vagabond
Paris : Pocket, c1999.
221 p. ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

17

Livre  
Le roi des vagabonds : roman
[Rosemère] : P. Tisseyre, 2012.
195 p. : ill., cartes ; 18 cm.
Bien qu'elle soit désormais en première secondaire et que ses poupées de porcelaine aient été reléguées au placard, Éolia se voit toujours confier de nouvelles enquêtes par l'Ambassadeur de lumière. Par ailleurs, ce dernier lui permet désormais de faire équipe avec son amoureux, Jean-Hubert! Sous ce titre: la jeune princesse provoque tout un émoi en quittant le château en catimini. Alors que ses proches tentent de découvrir les raisons de sa fugue et que son amie Mélanie joue les doublures dans l'espoir de berner les médias à l'affût d'une nouvelle sensationnaliste, Éolia suit quant à elle les instructions de l'Ambassadeur. Ce dernier souhaite la voir venir en aide à Barcarole, un violoniste de grand talent au passé nébuleux, qui sillonne la campagne en compagnie de jeunes issus de familles dysfonctionnelles. Celui que l'on surnomme le roi des vagabonds s'efforce de réconcilier ses jeunes protégés avec la vie, se servant de la musique pour les aider à surmonter leurs peurs, à prendre confiance en eux et à développer leurs dons personnels. Mais cet homme a également subi une terrible injustice qui le pousse à fuir les autorités et la jeune princesse est bien décidée à en découvrir la nature afin de l'aider à s'en libérer...



Afficher la fiche complète

18

Livre  
La route
[Paris] : Gallimard jeunesse, c2003.
285 p. : ill. ; 18 cm.
Publié en 1973 et 1991 sous le titre ##Les vagabonds du rail##. De courts récits, d'abord publiés en 1907, dans lesquels l'auteur partage une expérience vécue. Âgé de 18 ans, London décide de se mêler aux clochards, mendiants, miséreux et vagabonds et de s'embarquer en tant que passager clandestin à bord d'un train afin de pouvoir relater objectivement leur vie ensuite. Alors qu'il sillonne l'Amérique sur des milliers de kilomètres, il brave avec eux le froid et la loi, mentant pour manger un peu, alors que la menace d'emprisonnement ou de mort se fait constamment sentir. Pour les esprits aventuriers... [SDM]



Afficher la fiche complète

19

Livre  
Sous la neige l'orchidée
Paris : Père Castor Flammarion, 1992.
125 p. : ill. ; 17 cm.
Une fillette et un clochard se lient d'amitié. Une trame gentille, mais peu convaincante. [SDM]



Afficher la fiche complète

20

Livre  
Thomas-la-Honte
Paris : Nathan, 2001.
211 p. : ill. ; 19 cm.
Réédition. Volume publié en 1990 dans la collection «Bibliothèque verte. Aventure humaine» et en 1998 dans la collection «Le livre de poche. Jeunesse. Junior», aux éditions Hachette jeunesse. Thomas se culpabilise de la mort de son père, et pour se punir il accepte passivement l'humiliation, la brutalité de ses camarades. Il se lie d'amitié avec le vagabond qu'il sauve de la mort et qui comblera la solitude de sa mère. Ce roman nous présente une faune blessée par la mort d'un père, le départ d'un mari, l'abandon d'une compagne, le chômage, les mauvais traitements, etc. Les personnages sont bien campés, mais le réalisme dur contraste avec la fin par trop idyllique. [SDM]



Afficher la fiche complète

21

Livre  
Thomas-la-Honte
Paris : Nathan, 2006.
155 p. : ill. ; 18 cm.
Réédition. Thomas se culpabilise de la mort de son père, et pour se punir il accepte passivement l'humiliation, la brutalité de ses camarades. Il se lie d'amitié avec le vagabond qu'il sauve de la mort et qui comblera la solitude de sa mère. -- Ce roman nous présente une faune blessée par la mort d'un père, le départ d'un mari, l'abandon d'une compagne, le chômage, les mauvais traitements, etc. Les personnages sont bien campés, mais le réalisme dur contraste avec la fin par trop idyllique. [SDM]



Afficher la fiche complète

22

Livre  
Le tournoi des malédictions
Montréal : Boréal, 2004.
139 p. : ill. ; 18 cm.
Une malédiction semble s'être abattue sur le petit village de Lamedepierre. Au cours de la même soirée, une maison est incendiée, un homme est alité avec une maladie indéterminée et les Cavaliers, l'équipe de hockey qui avait les meilleures chances de remporter la coupe du tournoi de pee-wee, est en débandade. Serait-ce l'oeuvre du quêteux auquel on a refusé de l'argent? Le grand-père des triplets raconte alors que dans les temps passés, ces hommes étaient en fait des sorciers malveillants. Selon lui, afin de contrer le mauvais sort qui pèse sur le village, il est essentiel d'organiser un événement grandiose qui permettra aux habitants de se réjouir de nouveau... -- Un roman empreint de merveilleux faisant revivre une figure légendaire de la Gaspésie et du reste du Québec. [SDM]



Afficher la fiche complète

23

Livre  
Vlad et moi et les nids-de-poule : un roman
Saint-Lambert : Soulières, 2010.
140 p. : ill. ; 18 cm.
Ni sa mère ni son père n'étant capables de prendre soins de lui, Lucas vit avec son grand-père Vlad. Or, depuis peu, ce dernier s'enferme parfois dans son monde. Un travailleur social suit leur foyer de près. À la réception d'une lettre qui fait état de l'analyse du professionnel (le grand-père n'est plus apte à s'occuper de son petit-fils qui devra habiter en famille d'accueil), Lucas et son grand-père prennent peur et décident de quitter leur appartement pour aller se réfugier chez un ami. Or, absent de l'école que le jeune aimait fréquenter et contraint de vivre dans un logement pestilentiel, Lucas sent bien que cette fugue n'est pas la solution idéale. Pour compliquer le tout, Vlad disparaît. Après avoir tenté lui-même de le retrouver, Lucas est contraint de confier l'affaire au travailleur social qui lui promet de retrouver son grand-père.



Afficher la fiche complète

24

Livre  
Le voleur du poisson d'or
Montréal : La Courte échelle, c2001
62 p. : ill.



Afficher la fiche complète

25

Livre  
Wonderpark. 5, Discordia
Paris, France : Nathan, [2017]
137 pages : illustrations, carte ; 21 cm.
Cinquième tome d'une série empreinte de magie et où l'on suit les aventures des enfants Lidell, qui parcourent l'univers fantastique de Wonderpark, un immense parc d'attractions abandonné, interdit d'accès depuis des années, où Orage, une étrange fillette aux cheveux de jais munie d'un bracelet magique, vit en compagnie de son vieil oncle. Ce parc comporte six mondes fantastiques thématiques, menacés par le maléfique seigneur Langley, soit Libertad, Mégalopolis, Cyclos, Askaran l'Ancienne, Discordia et Darkmoor. Munis d'objets magiques dont eux seuls ont l'usage, Jenn (9 ans) et Mervin (10 ans), qui ont désormais retrouvé leur petite soeur Zoey, poursuivent ici leurs recherches puisqu'un serviteur de Langley a pris Orage en otage avant de traverser le portail vers Discordia. La jeune fille parvient néanmoins à échapper à son ravisseur, mais elle s'aperçoit bien vite qu'il est difficile de s'orienter dans la ville où elle a atterri, peuplée de gens fous aux discours incohérents et dont la configuration change chaque nuit. Les enfants Lidell, quant à eux, en viennent à croiser Tom, un garçon à la tête du clan des Orpailleurs, qui semble un peu moins désaxé que les autres. C'est dans ce monde que se retrouve finalement le vil Langley, mais celui-ci, tout comme les jeunes héros, est également prisonnier de Discordia puisque seule l'impératrice, reconnue pour ses humeurs changeantes, connaît l'emplacement du dernier portail qu'elle n'a pas encore détruit. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.