Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Le jour où j'ai rencontré Cupidon / Suzanne Selfors ; traduit de l'anglais (États-Unis) par Simon Baril.
Auteur Selfors, Suzanne
Éditeur Montrouge : Bayard jeunesse, 2014.
Notice 3 de 12
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection Sublime idylle
Sublime idylle
Sujet français Mères et filles -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Troubles bipolaires -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Secret -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Écrivaines -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Art d'écrire -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Identité (Psychologie) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Cupidon (Divinité romaine) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Cupidon et Psyché (Conte) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Amours -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Description 406 p. ; 21 cm.
Note locale RA 2017-10-28
Résumé Alice, seize ans, a connu une enfance faite de hauts et de bas auprès d'une mère monoparentale aimante, dont elle s'est efforcée de dissimuler les troubles bipolaires de crainte d'être arrachée à elle. Au cours des derniers mois, la maladie s'est cependant aggravée et sa mère, plongée dans un état catatonique, est désormais hospitalisée dans un établissement psychiatrique très sélect où son identité est tenue secrète. Car Belinda Amorous est nulle autre que la reine du roman sentimental. Avec le concours d'une vieille voisine au fait de la situation, Alice gère au mieux le quotidien en faisant croire que l'écrivaine est en voyage. Mais voilà que sa maison d'édition menace de suspendre le versement de ses droits d'auteur à moins qu'elle ne leur envoie un nouveau manuscrit dans le mois à venir. Au même moment, l'adolescente croise la route d'un certain Errol, qui se présente comme le véritable Cupidon et lui demande d'écrire sa véritable histoire, dont la chute tragique diffère de celle qui se retrouve dans les livres de mythologie. Parce qu'elle doit continuer à payer les factures (et que Cupidon recourt à la magie pour obtenir ce qu'il souhaite), la jeune fille accepte à contrecoeur tout en craignant de ne pas avoir le talent nécessaire pour se faire passer pour sa mère. D'ailleurs, comment pourrait-elle écrire l'amour sans l'avoir connu elle-même? Et si sa rencontre avec le charmant Tony lui permettait de remédier à la situation? [SDM]
Critique Un roman psychologique teinté d'un soupçon de fantastique, dont la narration est assurée par une héroïne attachante, qui vit depuis sa tendre enfance avec le poids d'un lourd secret de crainte que sa mère ne voit sa carrière et sa réputation entachées si son état de santé venait à être découvert. La décevante prévisibilité de l'intrigue et l'exploitation assez peu crédible de la magie de Cupidon sont heureusement rachetées par une écriture très bien maîtrisée ainsi que par l'évocation d'une belle justesse non seulement des difficultés et préjugés auxquels sont confrontés les individus atteints de psychose bipolaire, mais également des souffrances endurées par leurs proches. La crainte avec laquelle Alice scrute son propre comportement de peur de voir sa propre santé se dégrader en raison de sa prédisposition génétique à la maladie mentale renforce l'empathie du lecteur à son égard tout en rappelant l'importance de mettre un terme aux tabous entourant ces maux encore méconnus. Une réflexion intéressante sur le travail de création littéraire, sur les frontières parfois minces entre la normalité (ou l'excentricité) et la folie, de même que sur les règles du roman d'amour et le décalage de ce dernier avec la réalité vient également nourrir l'intrigue, qui évite les écueils des stéréotypes dans la relation amoureuse unissant l'héroïne et un jeune garçon sensible qui n'a rien du "bad boy". Ceci tout en faisant découvrir au passage un grand héros de la mythologie romaine. [SDM]
Public cible Dès 12 ans.
J 4.
Titre original Mad love.
ISBN 9782747040129 (br.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 MAISON CULTURELLE - Adolescents - Romans    SEL Suz jo ADO  DISPONIBLE
 
 
 
   
   
Notice 3 de 12
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.