Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-11 de 11)
Troubles bipolaires -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
Father of lies
New York : HarperTeen, c2011.
247 p. ; 19 cm.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Le jour où j'ai rencontré Cupidon
Montrouge : Bayard jeunesse, 2014.
406 p. ; 21 cm.
Alice, seize ans, a connu une enfance faite de hauts et de bas auprès d'une mère monoparentale aimante, dont elle s'est efforcée de dissimuler les troubles bipolaires de crainte d'être arrachée à elle. Au cours des derniers mois, la maladie s'est cependant aggravée et sa mère, plongée dans un état catatonique, est désormais hospitalisée dans un établissement psychiatrique très sélect où son identité est tenue secrète. Car Belinda Amorous est nulle autre que la reine du roman sentimental. Avec le concours d'une vieille voisine au fait de la situation, Alice gère au mieux le quotidien en faisant croire que l'écrivaine est en voyage. Mais voilà que sa maison d'édition menace de suspendre le versement de ses droits d'auteur à moins qu'elle ne leur envoie un nouveau manuscrit dans le mois à venir. Au même moment, l'adolescente croise la route d'un certain Errol, qui se présente comme le véritable Cupidon et lui demande d'écrire sa véritable histoire, dont la chute tragique diffère de celle qui se retrouve dans les livres de mythologie. Parce qu'elle doit continuer à payer les factures (et que Cupidon recourt à la magie pour obtenir ce qu'il souhaite), la jeune fille accepte à contrecoeur tout en craignant de ne pas avoir le talent nécessaire pour se faire passer pour sa mère. D'ailleurs, comment pourrait-elle écrire l'amour sans l'avoir connu elle-même? Et si sa rencontre avec le charmant Tony lui permettait de remédier à la situation? [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
The lightness of hands
New York, NY : Balzer + Bray, an imprint of HarperCollinsPublishers, [2020]
386 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Lily and Dunkin
New York : Delacorte Press, [2016]
340 pages ; 22 cm



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Little & Lion
New York : Little, Brown and Company, 2017.
330 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Lottie Biggs n'est presque pas cinglée
Paris : Albin Michel, 2009.
252 p. : ill. ; 20 cm.
Lottie, une adolescente plutôt excentrique, doit rédiger un essai autobiographique pour son cours d'anglais. Elle y raconte sa vie de collégienne, son travail chez Chaussure à son Pied, son amitié pour Goose, son attirance pour James Dean, ses expériences capillaires, etc. Le tout prend une tournure un peu plus sombre lorsque l'adolescente décrit ses petits larcins et ses imprévisibles émotions qui la font passer des pleurs à l'hilarité...



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Lottie Biggs n'est presque pas cinglée
[Paris] : Le Livre de poche, 2011.
252 p. : ill. ; 18 cm.
Réédition. Lottie, une adolescente sujette à la dépression et à d'imprévisibles émotions, doit rédiger un essai autobiographique pour son cours d'anglais. Elle y raconte sa vie de collégienne, son travail chez Chaussure à son Pied, son amitié pour Goose, son attirance pour James Dean, ses expériences capillaires, etc. Le tout prend une tournure un peu plus sombre lorsque l'adolescente décrit ses petits larcins et ses brusques changements d'humeur qui la font passer des pleurs à l'hilarité...



Afficher la fiche complète

8

Livre  
"Mon père fait des montagnes russes dans sa tête" : la bipolarité
Paris, France : Oskar éditeur, [2015]
97 pages, 8 pages non numérotées ; 19 cm.
Collection à mi-chemin entre la fiction et le documentaire visant à dédramatiser et à déculpabiliser les gens qui doivent composer avec la santé mentale (bipolarité, schizophrénie, hyperactivité, etc.) d'un de leurs proches. Chaque récit est suivi d'une entrevue d'une vingtaine de pages avec un spécialiste. Sous ce titre, Victoire, quatorze ans, raconte au fil de sa correspondance avec sa tante le comportement de plus en plus étrange de son père. En effet, celui-ci est par moment dépressif et d'autres fois agité et excessif. Un livre instructif qui permet de se familiariser avec la bipolarité tout en offrant une vision rassurante et déculpabilisante de la maladie. [SDM]



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Montagnes russes
Boucherville, Québec : Éditions de Mortagne, [2015]
324 pages ; 22 cm.
Dorothée et Stéphanie sont amies depuis le début de leur adolescence. Alors qu'elles entament leur dernière année au secondaire, Dorothée, toujours aussi intense, annonce à son amie qu'elle changera de style pour devenir la plus populaire de l'école et s'assurer ainsi d'aller au bal des finissants au bras de Joe, un garçon pour qui elle ressent une vive attirance depuis le début du secondaire. Stéphanie trouve ce changement radical en regard à l'année d'avant où celle-ci refusait systématiquement de sortir et faisait sciemment profil bas. Au fil des semaines, elle constate que les comportements impulsifs de Dorothée la rendent malheureuse et d'humeur changeante. [SDM]



Afficher la fiche complète

10

Livre  
Toutes ces choses qui nous échappent
Paris : Hachette, [2015]
349 pages ; 22 cm.
Hannah, 17 ans, vit dans une petite ville des États-Unis au bord d'un lac. Elle et Zoé sont amies depuis leur enfance. Les parents d'Hannah sont séparés, elle vit avec son père dans une maison un peu miteuse. Zoé, elle, vit avec sa mère et son frère autiste, quant à elle, elle est bipolaire. Hannah est une des seules personnes qui lui permette de rester dans la réalité. Face à une nouvelle difficulté de la vie, Zoé décide de fuguer en embarquant avec elle sa grande amie. [SDM]



Afficher la fiche complète

11

Livre  
A tragic kind of wonderful
New York : Little, Brown and Company, 2017.
278 pages : illustrations ; 22 cm.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.