Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-8 de 8)
Trash art

1

Livre  
Cool fabric projects : creative ways to upcycle your trash into treasure
Minneapolis, Minn. : ABDO Pub. Co., 2013.
32 p. : col. ill. ; 21 x 21 cm.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Cool glass and ceramic projects : creative ways to upcycle your trash into treasure
Minneapolis, Minn. : ABDO Pub. Co., 2013.
32 p. : col. ill. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Cool metal projects : creative ways to upcycle your trash into treasure
Minneapolis, Minnesota : ABDO Pub, 2012.
32 p. : col. ill. ; 21 x 21 cm.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Cool odds and ends projects : creative ways to upcycle your trash into treasure
Minneapolis, Minn. : ABDO Pub. Co., ℗©2013.
32 pages : color illustrations ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Cool paper projects : creative ways to upcycle your trash into treasure

32 pages : color illustrations ; 21cm.



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Cool plastic projects : creative ways to upcycle your trash into treasure
Minneapolis : ABDO Publishing Company, a division of ABDO, [2013]
32 pages : color illustrations ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

7

Livre  
I am not an old sock : the recycling project book
Hauppauge, NY : Barron's Educational Series, Inc., 2018.
46 pages : illustrations ; 27 cm.



Afficher la fiche complète

8

Livre  
Royaume de l'artifice : l'émergence du kitsch au XIXe siècle
Lyon : Fage, 2013.
259 p. : ill. en coul. ; 24 cm.
Une histoire culturelle du kitsch, phénomène esthétique dédaigné comme « de mauvais goût » ou relevant d'une imitation à bon marché de l'art. À l'encontre de ce poncif, Céleste Olalquiaga montre que le kitsch est le produit d'une sensibilité à la perte, et elle analyse comment, dans l'intégration définitive de l'artifice à la culture au cours du XIXe siècle, se joue la re-création, à la fois mélancolique et exaltée, d'expériences qui n'existent que comme souvenirs ou fantasmes. -- [l'Éditeur]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.