Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-3 de 3)
Système solaire -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
How Oliver Olson changed the world
New York : Farrar, Straus and Giroux, 2009.
103 p. : ill. ; 20 cm.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Planète Larklight
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2007.
443 p. : ill. ; 19 cm.
À la veille de l'exposition universelle de 1851 et de la construction du Crystal Palace à Londres, Arthur, douze ans, vit avec sa soeur Myrtle sur Larklight, sorte de maison-vaisseau ayant toutes les allures d'une demeure victorienne si ce n'est ses multiples pignons dispersés aux quatre coins cardinaux de l'espace. Leur père, un savant biologiste spatial, fuit sa mélancolie dans l'observation des amphibiens depuis la disparition de sa femme. N'étant jamais en contact avec leurs compatriotes britanniques, tous trois sont fébriles à l'annonce d'un visiteur venant de l'Institut royal de xénologie. Ce mystérieux Mr Webster entraîne malheureusement le chaos sur Larklight. Art et Myrtle sont contraints de fuir la station. Débute alors une série d'aventures qui les mènent d'abord sur la Lune, où ils font la connaissance du pirate Jack Havock, naviguant en direction de Vénus... Sorte d'uchronie dans laquelle l'auteur réinvente l'Empire britannique en émettant l'idée que l'exploration spatiale date de plusieurs millénaires. La Grande-Bretagne, dirigée par la reine Victoria, règne alors sur le système solaire avec nombre de colonies spatiales. On apprend à la fin du roman que des êtres supérieurs appelés des Façonneurs, qui "ne [sont] pas des dieux, uniquement des serviteurs de cette volonté universelle et invisible qui anime les étoiles" (cf. p. 364), s'évertuent à lutter contre le mal, personnifié ici par les araignées, et à favoriser la vie. Ce qui n'est pas sans rappeler les théories entourant le néo-créationnisme. Le tout est cependant agréablement mêlé d'éléments tirés du non-sens du monde d'##Alice##, de la fantaisie de ##Peter Pan##, des créatures étranges et des machines infernales de Jules Verne, ajoutés à un brin d'ironie face au patriotisme outrancier de Myrtle, tandis que le héros, Art, prend en main leur survie en empêchant les araignées blanches de s'emparer de la Lanterne de l'Aube de la Création. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Planète Larklight
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2013.
407 p. : ill. ; 18 cm.
Réédition. À la veille de l'exposition universelle de 1851 et de la construction du Crystal Palace à Londres, Arthur, douze ans, vit avec sa soeur Myrtle sur Larklight, sorte de maison-vaisseau ayant toutes les allures d'une demeure victorienne si ce n'est ses multiples pignons dispersés aux quatre coins cardinaux de l'espace. Leur père, un savant biologiste spatial, fuit sa mélancolie dans l'observation des amphibiens depuis la disparition de sa femme. N'étant jamais en contact avec leurs compatriotes britanniques, tous trois sont fébriles à l'annonce d'un visiteur venant de l'Institut royal de xénologie. Ce mystérieux Mr Webster entraîne malheureusement le chaos sur Larklight. Art et Myrtle sont contraints de fuir la station. Débutent alors une série d'aventures qui les mènent d'abord sur la Lune, où ils font la connaissance du pirate Jack Havock, naviguant en direction de Vénus... [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.