Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Dogge / Mikael Engström ; traduit du suédois par Philippe Bouquet.
Auteur Engström, Mikael
Éditeur Genève : La Joie de lire, 2007.
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Sujet français Adolescents -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Bandes de jeunes (Criminologie) -- Suède -- Stockholm -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Gangs -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Stockholm (Suède) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Description 387 p. ; 18 cm.
Note locale RJ 2017-10-28
Note Éd. originale, 2001.
Résumé Dogge, 12 ans, habite seul avec son père dans un quartier désoeuvré de Stockholm. Il passe l'essentiel de son temps à faire les 400 coups avec Larsa, fils d'un père alcoolique et d'une mère qui fait tout pour cacher la maladie de son mari, bien que tout le voisinage soit au courant. Pour ainsi dire livrés à eux-mêmes, les deux copains partagent donc leurs temps libres entre les parties de pêche, les moments passés à reluquer dans les fenêtres d'une jeune voisine qu'ils espèrent apercevoir nue, le cinéma du quartier où le père de Dogge est projectionniste, le parc où traîne un vieil ivrogne désillusionné, le distributeur de revues pornographiques, la décharge municipale, l'antre de Koskela, cet ancien combattant finlandais auquel ils vendent le fruit de leurs pêches, etc. L'été des deux adolescents bascule toutefois lorsque Dogge s'entête à réussir un lancer de pénalité dans le cadre d'un match de foot qu'ils jouent contre Perra-nez-plat et sa bande, les voyous qui font la loi dans le quartier. Dès lors, la guerre est déclarée entre les deux clans, qui s'affronteront à coup de laxatif dissimulé dans des gâteaux, de menaces effectuées à l'aide d'un pistolet à air comprimé, d'affrontements à la décharge municipale, etc. -- Narrée dans la dure (et souvent impertinente) langue des rues, cette chronique sociale aborde sans faux-fuyants la troublante réalité des quartiers pauvres suédois et n'est pas sans rappeler ##La guerre des boutons## de Pergaud, auquel l'auteur adresse quelques clins d'oeil. On y suit les mésaventures de deux anti-héros qui sont encore très naïfs et qui, entre connaissances glanées dans des revues scientifiques et observations effectuées auprès d'adultes qui sont loin d'être des exemples à suivre, font un dur apprentissage de la vie et s'efforcent d'assouvir leur curiosité eu égard à la sexualité et à leurs instincts qui s'éveillent. Sans y apporter de réponse, l'auteur soulève ainsi les questionnements qu'entraînent l'entrée dans l'adolescence tout en livrant une parodie de la guerre et de ses absurdités, multipliant dans cet esprit les références au largage de la bombe atomique sur Hiroshima, qui trouble grandement Dogge depuis qu'il a en lu le compte-rendu dans l'une de ses revues. Un ouvrage qui se clôt sur l'espoir d'une vie meilleure (le père de Larsa entre par exemple en cure de désintoxication), mais que l'on réservera aux lecteurs aguerris et ayant acquis une certaine maturité, à compter de 13 ans. [SDM]
Public cible J 3.
Titre original Dogge.
Prix décernés August Award, 2001
ISBN 9782882584304 (br.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 MARC-FAVREAU - Adolescents - Romans    ENG  DISPONIBLE
 
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.