Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-10 de 10)
Stein, Gertrude, 1874-1946.

1

Livre  
Autobiographie d'Alice Toklas
[Paris] : Gallimard, 1980, c1934.
264 p. ; 19 cm.
Première édition française, 1934. A travers son amie, secrétaire et confidente, Alice Toklas, Gertrude Stein a écrit sa propre biographie. Elle a aussi écrit la chronique du Paris intellectuel, littéraire et artistique au début du XXe siècle: une période fascinante où, comme l'affirme G. Stein "vous rencontriez n'importe qui, n'importe où". L'auteur ne s'en priva pas, comme en témoigne cet ouvrage dans lequel défilent Man Ray, Picasso, Cocteau, Braque, René Crevel, Marie Laurencin, le Douanier Rousseau, Nijinski, Matisse, etc. et beaucoup d'artistes anglo-saxons. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Autobiographie de tout le monde
Paris : Éditions du Seuil, 1978.
311 p. ; 21 cm.
Enfin disponible en traduction française, «Everybody's autobiography» de Gertrude Stein a été publié chez Random House en 1937. De ses livres de souvenirs, c'est sans doute le plus élaboré sinon le plus intéressant. Elle y évoque la période de sa vie passée à Bilignin, petit hameau français au voisinage de la Suisse, et les mois mouvementés de sa tournée de conférences aux Etats-Unis, son pays natal. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Gertrude and Alice
Hammersmith, London : Pandora, 1991
300 p. : ill. ; 24 cm.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Gertrude and Alice
London : I.B. Tauris, c2010.
300 p. : ill., ports. ; 24 cm.



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Gertrude Stein
[Paris] : Flammarion, 2010.
1288 p., [8] p. de pl. : ill. ; 24 cm.



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Les guerres que j'ai vues
Monaco : Éditions du Rocher, 2002.
254 p., [16] p. de pl. : ill. ; 22 cm.
Réfugiée dans un village de Savoie pendant l'occupation allemande en France, Gertrude Stein décrit ce qu'elle voit, compose "une épopée de potins", comme l'écrit Viviane Forrester. Plus connue comme mécène de l'avant-garde littéraire et artistique des années 1930-40, la protectrice de Picasso (et de bien d'autres grands artistes) se révèle ici une conteuse magistrale, "paysanne et paterne", la plus française des Américaines. Surprenant. Un don exceptionnel pour le mimétisme. [SDM]



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Les guerres que j'ai vues
[Paris] : C. Bourgois, 2011, c1980.
315 p. ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

8

Livre  
Ma vie avec Gertrude Stein
Monaco : Éditions du Rocher, 2000.
222 p., [8] p. de pl. : ill. ; 22 cm.
A l'instar de l'##Autobiographie d'Alice Toklas## de Gertrude Stein (1934), ce livre de 1963, dont le titre déplace les noms, est un reflet, un témoignage, un mémorial qui répond à l'autre en reconnaissance, avec distance. On y retrouve la chronique intellectuelle de l'entre-deux-guerres à Paris. Préface et postface contextant. [SDM]



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Two lives : Gertrude and Alice
New Haven : Yale University Press, c2007.
229 p. : ill. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

10

Livre  
Two lives : Gertrude and Alice
New Haven, Conn. ; London : Yale University Press, [2008], c2007.
220 p. : ill. ; 20 cm.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.