Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-12 de 12)
Stein, Edith, sainte, 1891-1942

1

Livre  
Le discernement selon Edith Stein : que faire de sa vie?
Paris : Parole et silence, 2003.
153 p. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Edith Stein : 1891-1942
Paris : Editions du Seuil, 1954.
218 p., [2] p. de pl. : ill.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Edith Stein, 1891-1942 : comme l'or purifié par le feu
Paris : Plon, 1984.




Afficher la fiche complète

4

Livre  
Edith Stein, ma tante
Bruxelles : Lessius : Racine, 2000.
230 p., [8] p. de pl. : ill. ; 23 cm.
Autour de la canonisation (1998) qui a soulevé beaucoup de problèmes chez les Juifs, la nièce de la sainte, Juive pratiquante vivant en Californie, apporte son témoignage personnel après avoir tracé l'histoire de la famille. [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Edith Stein : philosophe crucifiée
Paris : Presses de la Renaissance, c1998.
279, [1] p. ; 23 cm.



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Edith Stein, une femme dans le siècle
Paris : J.-C. Lattès, 2002.
276 p., [8] p. de pl. : ill. ; 23 cm.
La plus récente et la meilleure biographie de la carmélite philosophe canonisée par le pape Jean-Paul II. [SDM]



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Mort et vie d'Edith Stein
Paris : Bernard Grasset, 2007.
193 p. ; 19 cm.
Essai biographique de ton très libre consacré à Edith Stein, juive et catholique, morte à Auschwitz et canonisée. Une réflexion sur l'antisémitisme, l'amour et la foi qui étonne sous la plume de cet auteur. Mérite le détour. [SDM]



Afficher la fiche complète

8

Livre  
Mort et vie d'Edith Stein
Paris : Le Livre de poche, 2009, c2007.
152 p. ; 18 cm.
Essai biographique de ton très libre consacré à Edith Stein, juive et catholique, morte à Auschwitz et canonisée. Une réflexion sur l'antisémitisme, l'amour et la foi qui étonne sous la plume de cet auteur. Mérite le détour. [SDM]



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Petite vie de Édith Stein
Paris : Desclée de Brouwer, 2003.
164 p. : ill. ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

10

Livre  
Trois femmes dans de sombres temps : Edith Stein, Hannah Arendt, Simone Weil, ou, Amor fati, amor mundi
Paris : Albin Michel, c1997.
307 p. ; 23 cm.
La pensée de ces trois femmes sur le fascisme, l'impérialisme, l'antisémitisme, le totalitarisme, les relations entre le politique et le religieux; les années de formation et les engagements de ces trois femmes. [SDM]



Afficher la fiche complète

11

Livre  
Trois femmes dans de sombres temps : Edith Stein, Hannah Arendt, Simone Weil ou Amor fati, amor mundi
Paris : Éditions Albin Michel S.A., c2002.
369 p. ; 19 cm.
La pensée de ces trois femmes sur le fascisme, l'impérialisme, l'antisémitisme, le totalitarisme, les relations entre le politique et le religieux; les années de formation et les engagements de ces trois femmes. [SDM]



Afficher la fiche complète

12

Livre  
Vie d'une famille juive
Genève : Ad Solem ; Paris : Editions du Cerf, c2001.
613 p., [16] p. de pl. : ill., cartes ; 20 cm.
C'est à partir de 1933 qu'Edith commence la rédaction de ses souvenirs qui resteront inachevés, puisqu'elle sera déportée au camp d'Auschwitz en 1942. Ce témoignage lumineux nous introduit dans l'intimité de son être, mais aussi de son cercle familial et de ses relations. Elle y décrit également sa conversion au catholicisme et son entrée au carmel de Cologne. C'est durant son noviciat qu'elle écrira cette chronique, décrivant la vie d'une famille juive en Allemagne au début du 20e siècle, mais qui se veut aussi un manifeste de solidarité à l'égard de son peuple persécuté. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.