Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Saint-Georges (Beauce-Sartigan, Québec) -- Romans, nouvelles, etc.

1

Livre numérique  
La belle et l'orphelin roman / [ressource électronique] :
Laval : Guy Saint-Jean, ©2013
1 ressource en ligne (347 p.)
Une ex-prostituée au cœur tendre, un concierge fraîchement sorti de prison, une religieuse plutôt mesquine et un curé aux pouvoirs étonnants, autant de personnages colorés qui font de cette fresque campagnarde une histoire captivante, ponctuée d’une foule de détours inattendus! 1945. Dans le Québec rural de l’après-guerre, à Saint-Georges, en Beauce, un jeune pianiste orphelin réchauffe le cœur d’une marchande d’amour convertie. Donné en adoption à un marchand de bétail violent, l’adolescent fait face à une destinée bien sombre, jusqu’à ce que ses compagnons d’infortune, aidés des petits miracles du curé Bilodeau, lui garantissent un meilleur sort. À mi-chemin entre le conte et le roman, La Belle et l’orphelin nous plonge dans le monde fantaisiste d’un auteur à la plume espiègle et délurée. [Couv.]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
La belle et l'orphelin : roman
Laval : Guy Saint-Jean, c2013.
343 p. ; 23 cm
Une ex-prostituée au cœur tendre, un concierge fraîchement sorti de prison, une religieuse plutôt mesquine et un curé aux pouvoirs étonnants, autant de personnages colorés qui font de cette fresque campagnarde une histoire captivante, ponctuée d’une foule de détours inattendus! 1945. Dans le Québec rural de l’après-guerre, à Saint-Georges, en Beauce, un jeune pianiste orphelin réchauffe le cœur d’une marchande d’amour convertie. Donné en adoption à un marchand de bétail violent, l’adolescent fait face à une destinée bien sombre, jusqu’à ce que ses compagnons d’infortune, aidés des petits miracles du curé Bilodeau, lui garantissent un meilleur sort. À mi-chemin entre le conte et le roman, La Belle et l’orphelin nous plonge dans le monde fantaisiste d’un auteur à la plume espiègle et délurée. Couv.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.