Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
 

Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Comment faire revivre une langue qui n'était plus parlée depuis un siècle? [enregistrement vidéo] / Société Radio-Canada
Éditeur Montréal : Société Radio-Canada, 2015
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Collection Le téléjournal
Sujet français Huron (Langue) -- Étude et enseignement (Préscolaire) -- Québec (Province)
Huron (Langue) -- Histoire
Huron (Langue) -- Renouveau
Enfants autochtones -- Éducation de la première enfance -- Québec (Province)
Autochtones -- Québec (Province) -- Conditions sociales -- 21e siècle
Autochtones -- Canada -- Langues -- Renouveau
Arts du langage
Sciences sociales
Autochtones -- Étude et enseignement -- Canada
Éducation
Québec (Province) -- Langues -- Histoire
Canada -- Histoire
Collaboration Galipeau, Céline animation
Blais-Morin, Madeleine journaliste
Société Radio-Canada
Description 1 vidéo en continu (04 min 06 sec)
Durée 000406
Note De la collection audiovisuelle Curio.ca.
Disponible aux abonnés du réseau des Bibliothèques de Montréal [QMBM]
Distribution Animation: Galipeau, Céline ; Journaliste: Blais-Morin, Madeleine.
Résumé Depuis cet automne, à Wendake, tout près de Québec, on enseigne le huron-wendat dans un centre de la petite enfance. C'est la dernière initiative d'une aventure qui a commencé il y a des années. Pour redécouvrir cette langue, il a fallu fouiller dans des manuscrits du 17e et du 18e siècle écrits par des missionnaires. Les enfants de 4 ans du Centre de la petite enfance Orak savent compter jusqu'à 10 en huron-wendat. Ça peut sembler peu, mais dans la communauté de Wendake, c'est un exploit qui cache des années d'effort, d'acharnement. Il a fallu redécouvrir cette langue entrée en hibernation au début des années 1900. Comme tous les autres membres de la communauté, Marcel Godbout, un agent culturel au Conseil de la Nation huronne-wendate, ne parlait pas le wendat, enfant. Il sentait qu'il lui manquait quelque chose. " Ça représente notre identité et qui nous sommes. Pour moi, c'était essentiel de tenter, par différents projets, de reparler à nouveau notre langue qui était endormie pendant une centaine d'années. " Mais comment ranimer une langue qui n'avait plus aucun locuteur? Reportage du 14 décembre 2015.
Note Mode d'accès : Web
Langue En français.
Note Source de la note descriptive : Société Radio-Canada
Type doc. Ressource Internet
   
   
   
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.