Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-15 de 15)
Raillerie -- Romans, nouvelles, etc.

1

Livre  
Be more chill
New York : Hyperion Paperbacks, 2005, c2004.
287 p. ; 20 cm.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Cool de chez cool
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2006.
359 p. ; 20 cm.
Jeremy seize ans aimerait être populaire auprès de ses camarades et des filles, plus particulièrement de Christine, une collègue de théâtre. Mais l'adolescent se trouve moche, se sent souvent humilié et n'est pas très doué pour amorcer les conversations. Lorsque l'un de ses camarades lui parle d'une pilule contenant un micro-ordinateur pouvant lui permettre d'être "cool" en permanence, l'adolescent se laisse facilement convaincre en pensant qu'elle pourrait changer sa vie... -- Les préoccupations des personnages sont assez superficielles: être populaire et sortir avec de jolies filles. La morale du roman est aussi discutable, car elle bafoue l'intégrité, le droit d'être et d'agir à sa guise. Par ailleurs, le langage des personnages et leurs réflexions sont abrutissants et grossiers:[...] Saddam Hussein était Cool; non pas qu'il était brave mec et rien, mais il lui avait fallu être plutôt malin pour arriver au sommet et s'y maintenir aussi longtemps" (p.38).



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Le garçon aux oreilles en feuille de chou
Paris : Oskar, 2012.
179 p. ; 17 cm.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Ma grand-mère m'a mordu
Paris : L'École des loisirs, 2013.
55 p. ; 19 cm.



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Personne n'aime Robin : [roman]
Rosemère : Nouvelle optique, 2009.
262 p. ; 22 cm.
14 avril 2007. Considéré par les autres élèves comme bizarre, "trop" bon élève, Robin est la cible des railleries et de maltraitances de son entourage, dont celles d'une bande de garçons qui le surnomme Bizarro-Tronche. Seule sa soeur Catherine semble éprouver pour lui une certaine affection. Alors qu'il retrouve quelques objets de son enfance dans une boîte, dont un canif rouge offert par sa mère lorsqu'elle croyait qu'il joindrait les scouts, l'adolescent de 17 ans rumine des pensées noires et des doutes qui sèment en lui un profond malaise. Un hasard malheureux fera bientôt de lui un allié de ses ennemis, qui pratiquent des beuveries et revendent des paradis artificiels, qui l'invitent à une soirée. Celle-ci tourne mal et il y a mort d'homme. Robin perd ses moyens dans un élan incontrôlable, un mouvement impulsif, s'en prend à sa soeur...



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Un petit boulot du mercredi
Arles : Actes Sud junior, 1999.
123 p. ; 19 cm.
Le grand-père de Mark est atteint de la maladie d'Alzheimer. Mark et sa maman déménagent chez lui. Mark assiste à l'évolution de la maladie de son grand-père et il en fait même un exposé à l'école. Un drame de l'enfance qui fait grandir. [SDM]



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Quand les trains passent--
Arles : Actes Sud junior, 2007.
64 p. ; 18 cm.
"À présent, je vais vous raconter exactement comment ça s'est passé. J'ai fait quelque chose de terrible à Suzy Petterson." (p. 5) Ainsi débute la confession d'une femme qui n'a jamais su se pardonner complètement de s'être rendu complice d'un crime 17 ans auparavant. Tout a débuté lorsque quelques adolescents ont décidé de se payer la tête de Suzy, la mal aimée, en lui faisant croire qu'un garçon était amoureux d'elle. Et ce garçon était nul autre que Johnny, le petit ami de la narratrice. Or, quand les mauvais plaisants ont constaté que Suzy était tombée dans le panneau, ils ont voulu pousser la plaisanterie plus loin et "voir jusqu'où l'expérience pouvait aller avant qu'elle s'aperçoive que c'était une blague" (p.28). Alors Johnny a dû faire semblant de sortir avec Suzy. Par peur de perdre son amoureux, la narratrice se fait alors complice et ne révèle pas la vérité à Suzy. Or, la jalousie et la colère grandissent de jour en jour alors qu'elle regarde Johnny toucher la poitrine de cette dernière pour une trentaine de dollars ou l'embrasser avec la langue pour quelques-uns de plus. Aussi, lorsque, lors d'une fête de Noël à l'école, elle entre dans une classe et constate que Suzy se fait violer par Johnny et sa bande, elle ne fait rien. Rien d'autre que regarder, malgré les yeux implorants que lui jettent la victime pendant les nombreuses heures que dure la torture. Même pendant le procès pour viol qui suit quelques mois plus tard, elle se range du côté de l'amoureux qu'elle a enfin récupéré et se marie avec lui lorsque le juge déclare que le viol n'a pu être prouvé et qu'il remet en liberté les criminels innocentés. -- Suivant le principe de la collection, l'auteur donne ici à entendre le monologue intérieur d'une mère de famille qui n'a jamais pu oublier un crime sordide demeuré impuni. Ce texte court, douloureux, bouleversant et dénué de pudeur démontre à quel point les adolescents peuvent devenir inhumains et cruels sous la pression de leurs pairs. Or, l'ambiguïté des sentiments qui animent la narratrice laissent perplexes et dérangent. Sa douloureuse prise de conscience est en effet accompagnée de déclarations nonchalantes ("J'ai bousillé sa vie. Je le reconnais maintenant. C'est comme ça." (p. 63)) qui banalisent en quelque sorte des crimes aussi graves que le viol et le faux témoignage. Et que penser de Johnny, qui lui dit d'oublier qui continue à vivre sans remords? Rédigé dans une langue crue et empreinte de jargon français, ce récit donne certes à réfléchir, mais devra être introduit auprès des jeunes lecteurs. [SDM]



Afficher la fiche complète

8

Livre numérique  
Ronde comme la lune
[Paris] : Seuil, [2015]
1 ressource en ligne (176 pages)



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Ronde comme la lune
[Paris] : Seuil, [2015]
172 pages ; 21 cm.
Saskia, 15 ans, est gourmande et en paie le prix: elle est ronde, pas vraiment obèse, mais elle a un surpoids. Incapable de se mettre au régime, elle s'est résignée à supporter les surnoms moqueurs et les railleries de plus en plus méchantes des garçons du lycée. Elle s'est façonnée une carapace fondée sur l'indifférence et le mépris des autres. Mais comment s'aimer soi-même quand on fuit les miroirs de peur d'y reconnaître celle qu'on n'a pas envie d'être? Puis arrive Erik, un garçon qui va commencer à s'intéresser à elle. Elle, la grosse. Qui pourrait aimer une fille comme elle? Et puis un jour, Saskia va se faire bousculer en toute franchise et se retrouver face à ses responsabilités. Elle sait alors que c'est elle, et elle seule, qui doit reprendre contrôle de son corps pour retrouver confiance en la vie. Donnera-t-elle à Erik une chance de faire partie de sa vie? [SDM]



Afficher la fiche complète

10

Livre  
Rue du Pardon : roman
Paris : Stock, [2019]
142 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

11

Gros caractères  
Rue du Pardon : roman
Paris : La Loupe, [2020]
228 pages (gros caractères) ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

12

Livre  
Troubles
Paris : Albin Michel, 2012.
187 p. ; 22 cm.
Camille, 17 ans, partage tout avec son meilleur ami Fred: les soirées, les cours, les joints, les films, des parents incompréhensibles et un vague rêve pour l'avenir. Depuis que Fred a perdu sa mère, Camille le sent sur le fil. Mais Camille est comme un ange gardien pour lui. Entre eux, c'est "à la vie à la mort". Au cours d'une fin de semaine à la campagne entre copains du lycée, Fukushima, le garçon dont tout le monde rit, se joint à eux. Sa présence fait monter la tension, les heures passent, les moqueries fusent et l'alcool coule à flot, jusqu'au moment où tout chavire. [SDM]



Afficher la fiche complète

13

Livre  
La voix cachée : roman
Paris : Robert Laffont, [2016]
375 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

14

Gros caractères  
La voix cachée : roman
Paris : La Loupe, [2017]
404 pages (gros caractères) ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

15

Livre numérique  
Les zozos du sport
[Terrebonne, Québec] : Andara, [2016]-
1 ressource en ligne (volumes) : illustrations



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.