Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Radiographie -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
D'un combat à l'autre : les filles de Pierre et Marie Curie
Paris : Nathan, 2014.
157 p. ; 18 cm.
Roman inspiré d'un pan de l'histoire des sciences donnant à voir l'émancipation et l'effort de guerre des deux filles de Marie Curie, Irène et Ève: la première, plus scientifique, suivra les traces de sa mère, tandis qu'Ève, qui a un tempérament plus littéraire, trouve finalement sa place comme marraine de guerre en correspondant avec les poilus qu'elle tente de divertir avec ses poésies tandis qu'ils croupissent dans les tranchées. Alors que la Première Guerre mondiale a sonné abruptement la fin de leurs années d'insouciance, et après des vacances au bord de la mer à l'Arcouest, les jeunes adolescentes rentrent à Paris où leur mère, déjà lauréate du prix Nobel avec son mari Pierre, mort 8 ans plus tôt, finit d'aménager son Institut du Radium et tente d'équiper des voitures d'appareils à rayons X pour venir en aide aux hôpitaux du front. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Marie Curie : une scientifique en guerre
Paris, France : Oskar éditeur, [2015]
69 pages : illustrations ; 19 cm.
1914. Marie Curie, physicienne française d'origine polonaise, décide de mettre son savoir et ses connaissances au service de son pays. Elle se rend donc au front avec son chauffeur-mécanicien à bord d'une voiture transformée en laboratoire radiologique (surnommées les "petites Curies") dans l'espoir de sauver davantage de soldats blessés. La savante doit d'abord convaincre les médecins militaires de l'utilité de la radiologie. Après avoir enseigné à sa fille Irène les rudiments de la radiologie, Marie Curie retourne à Paris bien décidée à ouvrir une école pour former d'autres femmes au métier de manipulatrice en radiologie. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.