Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-4 de 4)
Noirs américains -- Ségrégation -- Films.

1

DVD  
42 : l'histoire de Jackie Robinson 42 : the Jackie Robinson story / [enregistrement vidéo] =
Burbank, Calif. : Warner Home Video, c2013.
1 DVD (128 min) : son., coul. ; 12 cm.
Drame historique. En 1947, Branch Rickey, propriétaire des Dodgers de Brooklyn, signe un contrat avec Jackie Robinson, faisant de lui le premier joueur noir de la Ligue majeure de baseball. Mais en cette époque de ségrégation raciale, ce geste provoque la colère du public blanc, de la presse et même des coéquipiers du jeune athlète. Mais fort de l'appui de son épouse Rachel et du soutien indéfectible de Rickey, Jackie renonce à réagir aux attaques de ses adversaires et gagne le respect des joueurs des Dodgers par son talent de voleur de buts et de frappeur de coups de circuit. Au point où, dès sa première saison dans la ligue nationale, il mène son équipe à la série mondiale et décroche le titre de meilleure recrue de l'année. [(c) Médiafilm] [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Disque Blu-ray  
42 : l'histoire de Jackie Robinson 42 : the Jackie Robinson story / [enregistrement vidéo] =
Burbank, Calif. : Warner Home Video, c2013.
1 disque Blu-ray (128 min) : son., coul. ; 12 cm.
Drame historique. En 1947, Branch Rickey, propriétaire des Dodgers de Brooklyn, signe un contrat avec Jackie Robinson, faisant de lui le premier joueur noir de la Ligue majeure de baseball. Mais en cette époque de ségrégation raciale, ce geste provoque la colère du public blanc, de la presse et même des coéquipiers du jeune athlète. Mais fort de l'appui de son épouse Rachel et du soutien indéfectible de Rickey, Jackie renonce à réagir aux attaques de ses adversaires et gagne le respect des joueurs des Dodgers par son talent de voleur de buts et de frappeur de coups de circuit. Au point où, dès sa première saison dans la ligue nationale, il mène son équipe à la série mondiale et décroche le titre de meilleure recrue de l'année. [(c) Médiafilm] [SDM]



Afficher la fiche complète

3

DVD  
Selma (Film)
Hollywwod, California : Paramount Pictures, [2015]
1 DVD (128 min) : sonore, en couleur ; 12 cm.
Drame historique. Mars 1965. Trois mois après avoir reçu le prix Nobel de la paix, le pasteur Martin Luther King Jr. se rend à Selma, en Alabama, où des militants organisent une marche pacifique vers la capitale Montgomery, dans le but de forcer le président Lyndon B. Johnson à légiférer pour assurer un droit de vote inconditionnel aux citoyens noirs des États du Sud. Le 7 mars, la police locale, suivant les ordres du gouverneur George Wallace, donne l'assaut contre les marcheurs à la sortie du pont Edmund Pettus, faisant plusieurs blessés. Diffusées partout au pays, ces images indignent des milliers de citoyens blancs, qui affluent vers Selma. Deux jours plus tard, le pasteur King, faisant fi des menaces du président Johnson, qui manoeuvre en coulisses pour salir son image, prend lui-même la tête d'une deuxième marche, où plus du tiers des participants ne sont pas de race noire. Mais parvenu au pont, il s'arrête, s'agenouille pour prier et rebrousse chemin. Pourtant, Johnson, sous la pression populaire, est sur le point de céder. Le 21 mars, fort d'un jugement de la cour rendant la manifestation légale, King met en branle une troisième marche. [(c) Médiafilm] [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Disque Blu-ray  
Selma (Film)
Hollywwod, California : Paramount Pictures, [2015]
1 disque Blu-ray (128 min) : sonore, en couleur ; 12 cm.
Drame historique. Mars 1965. Trois mois après avoir reçu le prix Nobel de la paix, le pasteur Martin Luther King Jr. se rend à Selma, en Alabama, où des militants organisent une marche pacifique vers la capitale Montgomery, dans le but de forcer le président Lyndon B. Johnson à légiférer pour assurer un droit de vote inconditionnel aux citoyens noirs des États du Sud. Le 7 mars, la police locale, suivant les ordres du gouverneur George Wallace, donne l'assaut contre les marcheurs à la sortie du pont Edmund Pettus, faisant plusieurs blessés. Diffusées partout au pays, ces images indignent des milliers de citoyens blancs, qui affluent vers Selma. Deux jours plus tard, le pasteur King, faisant fi des menaces du président Johnson, qui manoeuvre en coulisses pour salir son image, prend lui-même la tête d'une deuxième marche, où plus du tiers des participants ne sont pas de race noire. Mais parvenu au pont, il s'arrête, s'agenouille pour prier et rebrousse chemin. Pourtant, Johnson, sous la pression populaire, est sur le point de céder. Le 21 mars, fort d'un jugement de la cour rendant la manifestation légale, King met en branle une troisième marche. [(c) Médiafilm]. Contient, entre autres, des commentaires audio, des revuettes sur les coulisses de la production. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.