Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-6 de 6)
Melville, Herman, 1819-1891 -- Romans, nouvelles, etc.

1

Livre  
Cétacia. 1, Le fils de la baleine
L'Île-Bizard : Éditions du Phoenix, 2012.
282 p . ; 18 cm.
Massachusetts, 1881. D'origines canadiennes-françaises, les jumeaux Mathias et Stanislas vivent depuis cinq ans dans le quartier malfamé d'une petite ville industrielle américaine avec leur père, originaire de la Gaspésie. Le même jour où Herman Melville révèle à Stanislas le secret du royaume de Cétacia, une civilisation parallèle à la nôtre construite sous les océans dont les représentants furent châtiés pour avoir perverti les êtres humains, les jumeaux trouvent une lettre de leur défunte mère qui semble confirmer les dires de l'écrivain. En effet, elle affirme qu'elle a donné naissance au Messie qui guidera son troupeau vers un éden dont leurs ancêtres furent bannis par Dieu et réclamera le pardon des hommes. Stanislas, le seul qui sait lire, arrive à convaincre son frère qu'ils sont en fait un seul et même être né pour faire renaître Cétacia. Afin de mener à bien leur mission divine, Stanislas affirme qu'ils devront aller à l'encontre des quatre vertus cardinales: soit la prudence, la tempérance, la force et la justice. Tout en menant à bien leur mission, les jumeaux doivent faire face à la réalité qui est faite d'injustices, de souffrances, de jalousie et de secrets inavouables... [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Cétacia. 2, Le peuple élu
L'Île-Bizard : Éditions du Phoenix, 2012.
364 p. ; 18 cm.
Massachusetts, 1881. D'origines canadiennes-françaises, les jumeaux Mathias et Stanislas vivent depuis cinq ans dans le quartier malfamé d'une petite ville industrielle américaine avec leur père, originaire de la Gaspésie. Le même jour où Herman Melville révèle à Stanislas le secret du royaume de Cétacia, une civilisation parallèle à la nôtre construite sous les océans dont les représentants furent châtiés pour avoir perverti les êtres humains, les jumeaux trouvent une lettre de leur défunte mère qui semble confirmer les dires de l'écrivain. En effet, elle affirme qu'elle a donné naissance au Messie qui guidera son troupeau vers un éden dont leurs ancêtres furent bannis par Dieu et réclamera le pardon des hommes. Stanislas, le seul qui sait lire, arrive à convaincre son frère qu'ils sont en fait un seul et même être né pour faire renaître Cétacia. Afin de mener à bien leur mission divine, Stanislas affirme qu'ils devront aller à l'encontre des quatre vertus cardinales: soit la prudence, la tempérance, la force et la justice. Tout en menant à bien leur mission, les jumeaux doivent faire face à la réalité qui est faite d'injustices, de souffrances, de jalousie et de secrets inavouables... [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
L'inspecteur de nuit
[Paris] : Gallimard, 2004, c2002.
445 p. ; 18 cm.
Émouvant roman qui, par le biais d'une intrigue traversée par l'atmosphère du New York de l'époque 1870, nous fait rencontrer l'écrivain Hermann Melville en ses dernières années. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
L'inspecteur de nuit : roman
[Paris] : Gallimard, 2002.
348 p. ; 21 cm.
Émouvant roman qui, par le biais d'une intrigue traversée par l'atmosphère du New York de l'époque 1870, nous fait rencontrer l'écrivain Hermann Melville en ses dernières années. [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
The night inspector : a novel
New York : Harmony Books, c1999.
278 p. : ill.



Afficher la fiche complète

6

Livre  
The whale : a love story
New York, New York : Viking, [2016]
281 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.