Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-3 de 3)
Korczak, Janusz, 1878-1942 -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
La dernière représentation de mademoiselle Esther : une histoire du ghetto de Varsovie
Vincennes : Des ronds dans l'O, [2017]
112 pages, 12 pages non numérotées : illustrations (principalement en couleur) ; 28 cm.
1942. Le docteur Korczak dirige l'orphelinat Dom Sierot à l'intérieur des murs du ghetto de Varsovie et, peinant à récolter l'argent et la nourriture nécessaires afin de survenir aux besoins des 200 enfants qu'il héberge, il sent de plus en plus l'espoir le quitter face au sort de ces misérables orphelins. L'une d'elles, Genia, 12 ans, parvient à garder la tête haute malgré le peu qui lui reste, tentant de résoudre les conflits de ses camarades tout en tâchant d'envisager son futur grâce aux exercices donnés par mademoiselle Esther. Cette dernière, dans le souci de faire oublier aux enfants leur faim constante, les dirige afin de monter une représentation théâtrale de la pièce ##Amal et la lettre du roi## de Rabindranath Tagore, ce qui les fera voyager, l'espace d'un moment trop court, dans les paysages magiques de l'Inde. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Janusz Korczak : "non au mépris de l'enfance"
Arles : Actes Sud junior, 2012.
95 p. : ill. (certaines en coul.) ; 18 cm.
Une collection de romans clairement engagés dont chaque titre s'attache à faire découvrir un homme ou une femme ayant changé le cours de l'histoire par son engagement social, sa révolte, sa volonté de défendre les valeurs humanistes et démocratiques des citoyens ou son courage de dire "Non!" pour dénoncer l'injustice. Le récit, qui est narré d'un ton passionné et qui s'efforce de rendre les hésitations, colères, doutes, peurs et motivations du protagoniste, est suivi d'un dossier documentaire et d'un cahier de photographies éclairant le contexte historique évoqué tout en démontrant comment (et grâce à qui) le combat amorcé par le héros s'est poursuivi jusqu'à aujourd'hui. Sous ce titre: Lille, 2010. Un travail sur la mémoire conduit Pauline à interroger Irena Maslowska, son arrière-grand-mère de 98 ans. S'ensuit un plongeon dans la ville de Varsovie, en 1910, où Janusz Korczak (nom d'écrivain du docteur Henry Goldszmit) s'efforce de soustraire les enfants à la toute-puissance des adultes et à les armer pour la vie en mettant sur pied un orphelinat révolutionnaire. Nommé la "République des enfants", l'établissement fonctionne selon les règles d'une véritable république dont les règles sont établies par les jeunes pensionnaires de 7 à 14 ans et leurs éducateurs. Lorsque les nazis débarquent afin de déporter tous les enfants juifs dans les camps de la mort, leur médecin décide de les accompagner... [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Janusz Korczak : non au mépris de l'enfance
Arles : Actes Sud junior, [2016]
82 pages, 7 pages non numérotées ; 18 cm.
Une collection de romans clairement engagés dont chaque titre s'attache à faire découvrir un homme ou une femme ayant changé le cours de l'histoire par son engagement social, sa révolte, sa volonté de défendre les valeurs humanistes et démocratiques des citoyens ou son courage de dire "Non!" pour dénoncer l'injustice. Le récit, qui est narré d'un ton passionné et qui s'efforce de rendre les hésitations, colères, doutes, peurs et motivations du protagoniste, est suivi d'un dossier documentaire et d'un cahier de photographies éclairant le contexte historique évoqué tout en démontrant comment (et grâce à qui) le combat amorcé par le héros s'est poursuivi jusqu'à aujourd'hui. Sous ce titre: Lille, 2010. Un travail sur la mémoire conduit Pauline à interroger Irena Maslowska, son arrière-grand-mère de 98 ans. S'ensuit un plongeon dans la ville de Varsovie, en 1910, où Janusz Korczak (nom d'écrivain du docteur Henry Goldszmit) s'efforce de soustraire les enfants à la toute-puissance des adultes et à les armer pour la vie en mettant sur pied un orphelinat révolutionnaire. Nommé la "République des enfants", l'établissement fonctionne selon les règles d'une véritable république dont les règles sont établies par les jeunes pensionnaires de 7 à 14 ans et leurs éducateurs. Lorsque les nazis débarquent afin de déporter tous les enfants juifs dans les camps de la mort, leur médecin décide de les accompagner... [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.