Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-6 de 6)
Imaginaire dans la littérature

1

Livre numérique  
En quête du roman gothique québécois, 1837-1860 tradition littéraire et imaginaire romanesque / [ressource électronique] :
Québec : Nuit blanche, 1994.
1 ressource en ligne (179 p.)
L'étude de Michel Lord établit un modèle archétypal du roman gothique, analyse les éléments constitutifs de l'imaginaire romanesque (le décors terrifiant et trois personnages archétypaux : le héros sotériologique, le vilain et l'héroïne victime) et procède à l'analyse interne du discours narratif. (Il s'agit de la 2e édition de cet ouvrage).



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Fantastique, fantasy, science-fiction : mondes imaginaires, étranges réalités
Paris : Autrement, 2005.
166 p. ; 25 cm.
Onze contributions au fil desquelles des spécialistes se penchent sur les mondes imaginaires auxquels donnent naissance les littératures gothique, fantastique, de science-fiction, etc. afin de mettre en lumière leur évolution, leurs figures et thèmes récurrents ainsi que les besoins de catharsis et désirs profonds auxquels ils répondent chez leurs lecteurs. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Lecture de l'imaginaire : huit femmes poètes des deux cultures canadiennes, 1940-1980
[Valenciennes, France] : Presses universitaires Valenciennes ; Orléans [Ont.] : Éditions David, 2000.
236 p. ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Le mythe de l'Amérique dans l'imaginaire "canadien"
Québec : Nota bene, c2003.
236 p. ; 23 cm.
Par un professeur émérite de l'Université Laval à qui l'on doit ##Formation de l'imaginaire littéraire québécois, 1764-1867## (1993), un volume qui s'attache à retracer la place du continent américain dans l'imaginaire littéraire québécois. Formé d'essais pour la plupart déjà publiés en revue, il aborde, après un premier chapitre théorique, des thèmes comme: Champlain et le Nouveau Monde, l'appel des grands espaces, la poétisation de l'espace canadien, l'Ontario dans l'imaginaire québécois, le conte littéraire au 19e siècle ou encore l'émigration et l'exil aux États-Unis. L'accent est mis sur la littérature du 19e siècle. [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Raconter et mourir : aux sources narratives de l'imaginaire occidental
[Montréal] : Presses de l'Université de Montréal, 2002.
431 p. ; 21 cm.
Un essai ambitieux qui, à travers l'étude de quelques grandes oeuvres de la tradition littéraire occidentale, de l'Antiquité jusqu'à l'âge classique, entreprend de saisir la spécificité du geste narratif dans ses rapports avec la mort et la vérité. La narration y est abordée comme discours sur le monde à travers lequel se donne à lire la confiance d'une époque en ses valeurs et à leur capacité de résistance face à cette épreuve de vérité entre toutes qu'est la mort. Suite à l'introduction, quatre parties: L'immortalité et la vie (Homère, Virgile, ##Gilgamesh##) - L'épreuve de la connaissance (##Genèse##, Hésiode, Sophocle, Platon) - La vérité ou la mort (Les ##Évangiles##, Saint-Augustin) - Héroïsme et vérité (##Chanson de Roland##, romans de chevalerie) - L'irruption du doute (Rabelais, Cervantes, Shakespeare, Descartes). L'auteur précise dans une note liminaire qu'il a conçu cet ouvrage de sorte que chaque chapitre puisse être lu indépendamment des autres.



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Raconter et mourir : aux sources narratives de l'imaginaire occidental
[Montréal] : Presses de l'Université de Montréal, 2005.
490 p. ; 21 cm.
Un essai ambitieux qui, à travers l'étude de quelques grandes oeuvres de la tradition littéraire occidentale, de l'Antiquité jusqu'à l'âge classique, entreprend de saisir la spécificité du geste narratif dans ses rapports avec la mort et la vérité. La narration y est abordée comme discours sur le monde à travers lequel se donne à lire la confiance d'une époque en ses valeurs et à leur capacité de résistance face à cette épreuve de vérité entre toutes qu'est la mort. Suite à l'introduction, quatre parties: L'immortalité et la vie (Homère, Virgile, ##Gilgamesh##) - L'épreuve de la connaissance (##Genèse##, Hésiode, Sophocle, Platon) - La vérité ou la mort (Les ##Évangiles##, Saint-Augustin) - Héroïsme et vérité (##Chanson de Roland##, romans de chevalerie) - L'irruption du doute (Rabelais, Cervantes, Shakespeare, Descartes). L'auteur précise dans une note liminaire qu'il a conçu cet ouvrage de sorte que chaque chapitre puisse être lu indépendamment des autres. Un peu comme avec le ##Mimesis## d'Erich Auerbach, il faut moins rechercher ici l'érudition qu'une perspective originale sur un corpus que l'on évite généralement de questionner. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.