Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Four Seasons (Groupe musical) -- Films

1

Disque Blu-ray  
Jersey boys / [enregistrement vidéo]
Burbank, Calif. : Warner Home Video, ©2014.
1 disque Blu-ray (134 min) : son., coul. ; 12 cm.
Drame biographique. 1951, Belleville, New Jersey. Doté d'une remarquable voix de falsetto, Francesco Castelluccio, un adolescent peu sûr de lui, se laisse convaincre de chanter pour le groupe populaire fondé par le guitariste Tommy DeVito, son ami d'enfance. Le succès est instantané et dans la foulée, Francesco change son nom pour Frankie Valli. En 1958, ce dernier, avec le soutien du bassiste Nick Massy, mais contre la volonté du méfiant Tommy, recrute Bob Gaudio, un compositeur doué. Grâce à ce dernier, la formation, désormais connue sous le nom The Four Seasons, enchaîne les numéros 1 au palmarès tels "Sherry", "Big girls don't cry" et "Oh what a night". Mais au milieu des années 1960, les ennuis financiers de Tommy, acoquiné depuis toujours à la mafia, viennent compromettre l'ascension du groupe. [(c) Médiafilm].



Afficher la fiche complète

2

DVD  
Jersey boys / [enregistrement vidéo]
Burbank, Calif. : Warner Home Video, ©2014.
1 DVD (134 min) : son., coul. ; 12 cm.
Drame biographique. 1951, Belleville, New Jersey. Doté d'une remarquable voix de falsetto, Francesco Castelluccio, un adolescent peu sûr de lui, se laisse convaincre de chanter pour le groupe populaire fondé par le guitariste Tommy DeVito, son ami d'enfance. Le succès est instantané et dans la foulée, Francesco change son nom pour Frankie Valli. En 1958, ce dernier, avec le soutien du bassiste Nick Massy, mais contre la volonté du méfiant Tommy, recrute Bob Gaudio, un compositeur doué. Grâce à ce dernier, la formation, désormais connue sous le nom The Four Seasons, enchaîne les numéros 1 au palmarès tels "Sherry", "Big girls don't cry" et "Oh what a night". Mais au milieu des années 1960, les ennuis financiers de Tommy, acoquiné depuis toujours à la mafia, viennent compromettre l'ascension du groupe. [(c) Médiafilm].



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.