Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-6 de 6)
Femmes -- Japon -- Conditions sociales -- Romans, nouvelles, etc.

1

Livre  
Celle de l'autre rive : roman
Arles : Actes Sud, 2008.
286 p. ; 22 cm.
Timide et solitaire, une jeune japonaise élève sa petite fille. Pour s'en sortir, elle décide de travailler comme aide-ménagère. Ce qui lui fait rencontrer une femme-chef d'entreprise envers laquelle elle se sent attirée, instaurant une certaine dépendance. Subtil et suggestif. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Les dames de Kimoto : roman
[Paris] : Mercure de France, [2016]
265 pages ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
De toutes les nuits, les amants : roman
Arles : Actes Sud, 2014.
278 p. ; 22 cm.
Fuyuko a trente-quatre ans, correctrice elle travaille en free-lance pour l'édition, vit seule et ne s'imagine aucune relation affective. Elle ne se nourrit pas de ses lectures : elle décortique les mots, cherche la faute cachée, l'erreur embusquée. Elle n'écrit pas, ne connaît pas la musique, s'habille sans la moindre recherche. Mais Fuyuko aime la lumière. Elle ne sort la nuit qu'au soir de ses anniversaires en hiver, seule, pour voir et pour compter les lumières dans ce froid qu'on peut presque entendre si l'on tend l'oreille, dans cet air sec et aride mais quelque part fertile. Timide, introvertie, Fuyuko va néanmoins laisser entrer deux personnes aux abords de sa vie: Hijiri, son interlocutrice professionnelle, et M. Mitsutsuka, un professeur de physique qui lui offre un accès d'une autre dimension vers la lumière: le bleu a une longueur d'onde très courte, elle se diffuse facilement, c'est pourquoi le ciel apparaît si vaste. Voyage au pays de l'apparente légèreté des femmes, de leurs peurs minuscules ou béantes, de leurs renoncements et de leurs excès, de leurs choix et de leurs libertés, ce livre est d'une gravité toute poétique et d'une modernité absolue. Il convoque et défie tous les a priori et vibre, riche et puissant, d'utopies scintillantes et de rêves oubliés. [decitre.fr]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
La fleur de l'oubli : roman
Paris : Éditions du Seuil, 2002.
361 p. ; 22 cm.
Est-ce que le Japon ressemble à l'Amérique? Une jeune Japonaise élevée aux Etats-Unis revient dans son pays natal. Avec son fiancé américain, elle visite Tokyo, le village de son enfance, qui a ses côtés "terribles" ou imprévus (ménage à trois pour un demi-frère, neveu autiste, etc.). Un roman qui a de la retenue jusque dans la cruauté, de la poésie et de la gravité. Bon équilibre entre les aspects littéraire, psychologique et "documentaire". [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Poissons nageant contre les pierres : roman
Arles : Actes Sud, 2005.
269 p. ; 19 cm.
Hiraka, jeune dramaturge japonaise d'origine coréenne, est invitée en Corée afin de présenter l'une de ses pièces qui, comme les précédentes, sera mise en scène par l'homme qui partage sa vie. La jeune femme se trouve rapidement déstabilisée, confrontée à une double appartenance qui la pousse à remettre sa vie et ses amours complexes en question. Les relations complexes entre Coréens et Japonais sont au coeur de ce roman ayant été l'objet d'un procès interminable dans le pays qui l'a vu naître. Bien que remanié et réédité, ce texte fort explore avec poésie et sensibilité le problème identitaire ainsi que la place et la liberté de la femme au Japon. La succession de situations hétéroclites peut toutefois s'avérer déroutante pour le lecteur moins aguerri. [SDM]



Afficher la fiche complète

6

Livre  
La saison des cerisiers en fleur : roman
[Paris] : Plon, c2000.
382 p. ; 23 cm.
Chronique familiale débutant avec le 20e siècle, consacrée à quatre générations de femmes japonaises liées entre elles par une solide affection et répandant l'harmonie et le bonheur autour d'elles, même si elles sont, secrètement ou ouvertement, rebelles. L'auteure est une anthropologue qui a le souci du détail et du talent pour la miniature. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.