Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-3 de 3)
Eugénisme -- Allemagne -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.

1

Livre  
Anton
Montrouge : Bayard jeunesse, 2010.
215 p. ; 20 cm.
Allemagne nazie, de 1938 à 1943. Des suites d'un accident subi en bas âge, Anton garde des séquelles qui l'empêcheront de se développer, de parler normalement et d'écrire de la main droite. Or, dans l'Allemagne nazie du Troisième Reich, un allemand doit écrire de la main droite. L'endoctrinement que nourrit le projet du Führer pousse à ostraciser les infirmes au même titre que les Juifs. Tout être considéré inférieur est menacé d'élimination. Les parents d'Anton, qui n'adhèrent pas à ces idées, craignent qu'on leur enlève leur fils. Ils multiplient les efforts pour qu'il s'instruise au même titre que ses frères et soeurs. Anton démontre d'étonnantes capacités en dessin et en mathématiques. Or, la méchanceté de certains déjà enrôlés dans les Jeunesses hitlériennes ou dans les rangs du parti nazi, ainsi que le fanatisme dont font preuve des adultes malveillants, entravent souvent leur démarche. Voyant disparaître tour à tour des enfants (dont leur petit voisin trisomique) et amis, la méfiance et l'inquiétude se mêlent bientôt à la peur de ne jamais survivre à ce cauchemar duquel ils doivent se terrer tout en répondant aux inlassables, mais combien justes, questions de cet enfant d'exception. -- Inspiré d'une histoire vraie, un roman bouleversant, parfois très triste et dur, qui révèle l'horreur de l'entreprise du Führer sous la loupe du destin d'un enfant handicapé qu'on doit cacher pour qu'il survive. On y révèle, dans un style hachuré, la force du couple qui lutte contre l'endoctrinement de ses enfants et louvoie avec rigueur et moralité entre les obstacles pour sauver de cet enfant dit "inférieur". Ce dernier fut un des rares handicapés à survivre à la politique d'élimination du régime nazi. Une postface d'Ernst Klee, spécialiste de la question de l'eugénisme dont l'oeuvre a été récompensée du Geschwister-Scholl-Preis, un prix littéraire allemand nommé en l'hommage de résistants au nazisme, conclut le récit. De 13 à 15 ans. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Max
[Paris] : Gallimard, 2015.
477 p. ; 18 cm.
Réédition. 1936. Max, premier bébé issu de Lebensborn, un programme voué à la prolifération de la race aryenne par l'entremise de mères porteuses qui répondent aux standards aryens (cheveux blonds, yeux bleus, peau claire, circonférence du crâne), et qui, après s'être accouplées de gré ou de force avec des soldats SS, offrent leur nouveau-né au troisième Reich qui en assure la charge. Né le même jour que le Führer, Max rebaptisé plus tard Konrad, est bien déterminé à devenir un digne représentant de sa race. À l'âge de cinq ans, il participe de plein gré à des missions d'infiltrations qui consistent à enlever des enfants polonais répondant aux standards physiques des nazis afin de les germaniser. Sa rencontre avec Lukas, un garçon un peu plus âgé que lui, va remettre en question ses certitudes et son amour inconditionnel pour le troisième Reich... [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Orphelins 88 : roman
Paris : Robert Laffont, [2018]
429 pages, 1 page non numérotée ; 22 cm.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.