Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-16 de 16)
Dons d'organes, de tissus, etc. -- Romans, nouvelles, etc.

1

Livre  
Angor
Paris : Fleuve noir, 2014.
618 p. ; 23 cm.



Afficher la fiche complète

2

Livre numérique  
Angor
Paris : Fleuve noir, 2014.
1 ressource en ligne (618 pages)



Afficher la fiche complète

3

Livre parlant  
Angor / [enregistrement sonore]
[Paris] : Audiolib, 2014.
2 disques compacts (17 h, 47 min) : numérique, fichiers MP3 ; 12 cm.



Afficher la fiche complète

4

Livre parlant  
Darkest fear unabridged / [sound recording] :
New York : Random House Audio, 2000
6 sound discs (7 hr 30 min.) : digital ; 4 3/4 in.



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Don d'organes : coeur de mère : roman
Lac Beauport : Papier plume, 2012.
175 p. ; 23 cm.



Afficher la fiche complète

6

Livre  
The fourth hand : a novel
Toronto : Vintage Canada, 2002, c2001
316 p. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

7

Livre  
J'abandonne : roman
Paris : Balland, 2000.
105 p. ; 22 cm.
Le héros de ce roman est un psychologue qui entre en communication avec les familles de jeunes personnes victimes d'accident pour les inciter à autoriser le prélèvement d'organes. Jusqu'au jour où la compassion l'emporte sur la "règle professionnelle d'insensibilité" («Notes bibliographiques»). [SDM]



Afficher la fiche complète

8

Livre  
J'abandonne : roman
Paris : Stock, 2006.
114 p. ; 22 cm.
Le héros de ce roman est un psychologue qui entre en communication avec les familles de jeunes personnes victimes d'accident pour les inciter à autoriser le prélèvement d'organes. Jusqu'au jour où la compassion l'emporte sur la "règle professionnelle d'insensibilité" (##Notes bibliographiques##). [SDM]



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Killer harvest. / Français
Paris : Sonatine éditions, [2020]
471 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

10

Livre  
The marrow thieves
Toronto : Dancing Cat Books, [2017]
234 pages ; 21 cm



Afficher la fiche complète

11

Livre  
Never let me go
New York : Vintage International, 2010, c2005.
288 p. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

12

Livre  
Réparer les vivants
[Paris] : Gallimard, [2015]
298 pages ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

13

Livre  
Réparer les vivants
[Paris] : Gallimard, [2020]
298 pages ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

14

Livre parlant  
Réparer les vivants / [enregistrement sonore]
Paris : Gallimard, ℗2014.
1 disque compact (7 h, 20 min) : numérique, fichiers MP3 ; 12 cm.



Afficher la fiche complète

15

Livre  
Réparer les vivants : roman
[Paris] : Verticales, c2014.
280 p. ; 21 cm.
Elle avait remporté le prix Médicis en 2010 pour son roman Naissance d’un pont. Roman assez époustouflant. Elle remet ça avec Réparer les vivants. Une histoire. Toute une histoire qui se déroule sur 24 heures, pile-poil. Le récit précis, chirurgical, d’une transplantation cardiaque. Ce qui l’entoure, l’enveloppe : le donneur âgé de vingt ans, maintenu artificiellement en vie, comment on le charcute ; ses parents, leurs hésitations, leurs peines ; celle qui recevra le don ; les intervenants du milieu hospitalier : la précision de leurs gestes, de leurs paroles. Mais, au-delà de l’histoire, on est emporté par le rythme de la phrase, la précision du tir, la richesse du vocabulaire, la description de la densité et de l'épaisseur du temps, du moment. Pas de dialogue, mais l’art de faire s'exprimer des personnages. De trouver le mot juste. Un souffle, puissant. Elle a ses modèles : Echenoz et Claude Simon. De la pure. [Club des Irrésistibles]



Afficher la fiche complète

16

Gros caractères  
Réparer les vivants / [texte (gros caractères)]
Versailles : Feryane, 2014.
340 p. (gros caractères) ; 22 cm.
Elle avait remporté le prix Médicis en 2010 pour son roman Naissance d’un pont. Roman assez époustouflant. Elle remet ça avec Réparer les vivants. Une histoire. Toute une histoire qui se déroule sur 24 heures, pile-poil. Le récit précis, chirurgical, d’une transplantation cardiaque. Ce qui l’entoure, l’enveloppe : le donneur âgé de vingt ans, maintenu artificiellement en vie, comment on le charcute ; ses parents, leurs hésitations, leurs peines ; celle qui recevra le don ; les intervenants du milieu hospitalier : la précision de leurs gestes, de leurs paroles. Mais, au-delà de l’histoire, on est emporté par le rythme de la phrase, la précision du tir, la richesse du vocabulaire, la description de la densité et de l'épaisseur du temps, du moment. Pas de dialogue, mais l’art de faire s'exprimer des personnages. De trouver le mot juste. Un souffle, puissant. Elle a ses modèles : Echenoz et Claude Simon. [Club des Irrésistibles]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.