Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Donovan, James B. (James Britt), 1916-1970 -- Films.

1

Disque Blu-ray  
Bridge of spies (Film)
[Burbank, California] : Touchstone Home Entertainment, [2016]
1 disque Blu-ray (141 min) : sonore, en couleur ; 12 cm.
Drame d'espionnage. En 1957, au plus fort de la guerre froide, James Donovan, avocat de Brooklyn, se fait offrir par le gouvernement américain d'assurer la défense de Rudolf Abel, un espion soviétique d'origine anglaise, qu'on vient d'arrêter à New York. Après quelques hésitations, Donovan accepte d'aider cet homme qu'il sait condamné d'avance, et auquel il offre une défense passionnée durant un procès largement symbolique. Lorsque son client est reconnu coupable, Donovan lui évite la peine de mort en prétextant habilement qu'il pourrait être utile pour un éventuel échange d'espions. De fait, quelque temps plus tard, l'avocat se rend à Berlin, où la construction du mur visant à séparer l'est et l'ouest de la ville bat son plein, dans le but d'échanger Abel contre Francis Gary Powers, un pilote américain capturé en URSS et accusé d'espionnage. [(c) Médiafilm].



Afficher la fiche complète

2

DVD  
Bridge of spies (Film)
[Burbank, California] : Touchstone Home Entertainment, [2016]
1 DVD (141 min) : sonore, en couleur ; 12 cm.
Drame d'espionnage. En 1957, au plus fort de la guerre froide, James Donovan, avocat de Brooklyn, se fait offrir par le gouvernement américain d'assurer la défense de Rudolf Abel, un espion soviétique d'origine anglaise, qu'on vient d'arrêter à New York. Après quelques hésitations, Donovan accepte d'aider cet homme qu'il sait condamné d'avance, et auquel il offre une défense passionnée durant un procès largement symbolique. Lorsque son client est reconnu coupable, Donovan lui évite la peine de mort en prétextant habilement qu'il pourrait être utile pour un éventuel échange d'espions. De fait, quelque temps plus tard, l'avocat se rend à Berlin, où la construction du mur visant à séparer l'est et l'ouest de la ville bat son plein, dans le but d'échanger Abel contre Francis Gary Powers, un pilote américain capturé en URSS et accusé d'espionnage. [(c) Médiafilm].



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.