Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     

 
     
 
Titre La dernière représentation de mademoiselle Esther : une histoire du ghetto de Varsovie / texte et story-board, Adam Jaromir ; illustrations, Gabriela Cichowska ; traduit de l'allemand par Nelly Lemaire.
Auteur Jaromir, Adam, auteur
Éditeur Vincennes : Des ronds dans l'O, [2017]
©2017
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Sujet français Korczak, Janusz, 1878-1942 -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Dom Sierot (Varsovie, Pologne) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Journaux intimes -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Orphelinats -- Pologne -- Varsovie -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Orphelins -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Juifs -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Médecins -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Théâtre -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Faim -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Ghetto de Varsovie (Varsovie, Pologne) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Ghetto de Varsovie (Varsovie, Pologne) -- Fiction.
Collaboration Cichowska, Gabriela, illustrateur.
Description 112 pages, 12 pages non numérotées : illustrations (principalement en couleur) ; 28 cm.
Note Traduction de : Fraülein Esthers letzte Vorstellung.
"En s'appuyant sur des textes originaux de Janusz Korczak"--page 124.
Résumé 1942. Le docteur Korczak dirige l'orphelinat Dom Sierot à l'intérieur des murs du ghetto de Varsovie et, peinant à récolter l'argent et la nourriture nécessaires afin de survenir aux besoins des 200 enfants qu'il héberge, il sent de plus en plus l'espoir le quitter face au sort de ces misérables orphelins. L'une d'elles, Genia, 12 ans, parvient à garder la tête haute malgré le peu qui lui reste, tentant de résoudre les conflits de ses camarades tout en tâchant d'envisager son futur grâce aux exercices donnés par mademoiselle Esther. Cette dernière, dans le souci de faire oublier aux enfants leur faim constante, les dirige afin de monter une représentation théâtrale de la pièce ##Amal et la lettre du roi## de Rabindranath Tagore, ce qui les fera voyager, l'espace d'un moment trop court, dans les paysages magiques de l'Inde. [SDM]
Critique Un album dense mêlant les extraits du journal de Janusz Korczak et le témoignage imaginaire d'une fillette de douze ans, leurs deux voix étant distinctes grâce à la typographie utilisée afin de reproduire leurs discours. Si le ton employé par Genia demeure assez accessible pour les jeunes lecteurs, ce récit constitue néanmoins une lecture difficile qui dépeint sans fard les dures misères vécues par ces orphelins enfermés dans le ghetto de Varsovie. L'histoire, par ailleurs, se termine avec la déportation des enfants et de leurs protecteurs au camp de Treblinka. Le tout est superbement illustré dans des teintes moroses grâce à des dessins au plomb et au pastel gras ainsi qu'à des collages de papiers tachés, de coupures de journaux, de photographies et d'images anciennes. [SDM]
Public cible J+ D.
ISBN 9782917237984 (relié)
Autre titre Fraülein Esthers letzte Vorstellung. Français
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 MORDECAI-RICHLER - Jeunes - Romans    JAR Ada de J  DISPONIBLE
 
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.