Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Limiter / Trier la recherche Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Quand elle sera reine : roman / Rachel Hausfater.
Auteur Hausfater, Rachel, 1955-
Éditeur [Paris] : T. Magnier, 2008.
Notice 28 de 35
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection Romans
Roman (Thierry Magnier (Firme))
Genre Romans historiques
Sujet français Mères et filles -- Romans, nouvelles, etc.
Enfants abandonnés -- Romans, nouvelles, etc.
Identité (Psychologie) -- Romans, nouvelles, etc.
Malheur -- Romans, nouvelles, etc.
Colère -- Romans, nouvelles, etc.
Genre Romans d'amour
Sujet français Guerre mondiale, 1939-1945 -- Juifs -- Romans, nouvelles, etc.
Camps de concentration -- Romans, nouvelles, etc.
Description 173 p. ; 21 cm.
Note locale RA 2017-10-28
Résumé Mira a tant de colère en elle qu'elle ne parvient pas à aimer. Sa mère l'ayant abandonnée à sa naissance, elle n'a que son père, plutôt absent, sa belle-mère acariâtre et ses deux enfants. À la mort de cette femme, Mira promet de prendre soin d'eux. Mais contrairement à ses volontés, elle habitera avec sa grand-mère qui la fait travailler dur et refuse de prendre les plus jeunes, qu'elle envoie à l'orphelinat. Malade de remords, Mira se rend à la ville les chercher. Dès lors, elle devient la reine de ce foyer dépourvu d'amour et de chaleur, bien qu'entre elle et Pavik, ce petit frère qui s'attache à elle, naisse une lueur d'affection mutuelle. À l'arrivée d'un inconnu, Mira ne contient plus la force qui brûle en elle et s'initie au plaisir charnel. Mais abandonnée de nouveau, la montée du racisme la reléguant au rang d'ennemi, la sauvageonne est forcée de fuir cet enfer pour un autre... -- Un roman puissant et dur, chargé de malheur et de détresse qui se traduisent dans un style poétique hachuré, des mots répétés, des phrases interrompues, saccadées, illustrant l'intensité du drame de cette jeune femme juive, courageuse dans l'adversité qui s'épaissit, qui trouve, au terme du récit, une certaine paix intérieure en survivant aux camps d'extermination de la Deuxième Guerre mondiale. Pour jeunes adultes. [SDM]
Public cible J++A 4.
ISBN 9782844206190 (br.)
   
   
   
 
 
   
   
Notice 28 de 35
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.