Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Les deux nigauds / la comtesse de Ségur, née Rostopchine ; illustré par Margaux Motin ; notes et postface, Rosalind Elland-Goldsmith.
Auteur Ségur, Sophie, comtesse de, 1799-1874 auteur.
Éditeur Vanves : Hachette jeunesse, [2021]
©2021
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Collection La bibliothèque rose
Bibliothèque rose
Sujet français Enfants -- Romans.
Paysans -- Romans.
Frères et soeurs -- Romans.
Caprice -- Romans.
Vanité -- Romans.
Morale -- Romans.
Villes -- Romans.
Paris (France) -- Moeurs et coutumes -- 19e siècle -- Romans.
Genre français Romans.
Collaboration Motin, Margaux, 1978- illustrateur.
Description 279 pages : illustrations en couleur ; 18 cm.
Édition Texte intégral.
[Nouvelle édition].
Note Le dos porte en outre: 7.
"Amitié-aventure"--Page 4 de la couverture.
Résumé Publié antérieurement avec les illustrations de différents illustrateurs. Des parents, excédés par les caprices et les revendications de leurs deux enfants, décident de leur donner une leçon en exauçant leur voeu. Alors qu'Innocent et Simplicie se faisaient une fête d'aller vivre à Paris, voilà que leur séjour s'avère désastreux, car parsemé de péripéties plutôt désagréables... [SDM]
Critique Un roman relatant les aventures rocambolesques et cruelles de deux enfants ignorants, vaniteux et imbus d'eux-mêmes, qui se couvrent de ridicule sans même s'en rendre compte en se croyant supérieurs et mieux vêtus que tout le monde, alors qu'ils ignorent jusqu'aux règles élémentaires de la vie en société. Après avoir tant souhaité visiter la capitale, qu'ils idéalisaient en pensée, les héros se retrouvent dans une ville sale, peuplée de policiers bornés et d'enfants miséreux, où Simplicie croise la route d'une nounou ayant le châtiment corporel facile, tandis que son frère intègre un pensionnat où il devient le souffre-douleur de ses camarades (sa vie sera même presque mise en danger dans un épisode troublant). Fidèle à son habitude, la comtesse prend ainsi un malin plaisir à remettre les "mauvais enfants" à leur place au fil de tranches de vie prétextes à des leçons de morale édifiantes, empreintes de la mentalité et des croyances religieuses de l'époque. Mentionnons que l'éditeur publie par ailleurs cet avertissement en début d'ouvrage: "Certaines expressions utilisées par l'auteur [...] peuvent paraître choquantes car racistes. Elles sont à replacer dans le contexte colonial de la seconde moitié du 19e siècle." (p. [2]). Les héros croisent en effet notamment deux jeunes Polonais qui s'avèrent d'ardents défenseurs de leur patrie opprimée par les Russes et qui cadrent parfaitement dans la galerie de protagonistes hautement caricaturaux... Le texte, rédigé dans une fine typographie, est livré dans une mise en page enjolivée de fleurs, de papillons et de petites vignettes de synthèse conférant une touche résolument contemporaine à cette lecture valorisant la vie à la campagne et démontrant que les parents ont toujours raison. Les deux enfants égoïstes et méchants ont très bien appris la leçon, eux qui sont devenus gentils et aimants lors du dénouement. [SDM]
Public cible 8-12 ans.
E++ D.
ISBN 9782017162094 (broché)
Autre titre 2 nigauds
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 LE PRÉVOST - Jeunes - Nouveautés    DISPONIBLE
 MORDECAI-RICHLER - Jeunes - Nouveautés    EN TRAITEMENT
 PARC-EXTENSION - Jeunes - Nouveautés    DISPONIBLE
 SAINT-LÉONARD - Jeunes - Nouveautés    EN TRAITEMENT
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Nouveautés    RETOUR 22-05-21
 
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.