Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-4 de 4)
Cabonga, Réservoir (Québec) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
Cabonga. 1, Éternel
Varennes, Québec : AdA éditions, [2018]
300 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Cabonga. 2, Renaissance
Varennes, Québec : AdA éditions, [2018]
340 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Hush! Hush! : [roman aventure]
[Montréal] : Hurtubise HMH, 2006.
286 p. : carte ; 19 cm.
Réservoir Cabonca, 1958. Obijik, jeune Amérindien de 14 ans, rêve de devenir un maître de traîneau à chiens accompli et de vivre de chasse et de pêche comme le font ses ancêtres depuis la nuit des temps. Il ne s'imagine pas vivre ailleurs que dans cette magnifique forêt qui apporte à son peuple tout ce dont il a besoin et qui abrite les veillées enjouées où sa mère prend tant de plaisir à raconter comment elle a quitté Montréal pour suivre son père, un représentant de la Compagnie de la baie d'Hudson. Or, l'exploitation forestière croissante, et qui plus est cautionnée par le gouvernement, met en péril ces traditions et ce mode de vie ancestraux.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Miguetsh! : portrait d'un passeur d'histoires
Saint-Lambert, Québec : Dominique et compagnie, [2014]
175 pages : illustrations ; 22 cm.
Pien est né de l'union entre un Algonquin et une femme blanche qui n'a jamais réussi à s'adapter à la vie en forêt. Cette dernière étant retournée à la ville peu après sa naissance, le jeune métis grandit donc sur une falaise surplombant le lac Cabonga aux côtés de ses grands-parents et de son père, le gérant du tout dernier poste de traite de la Compagnie de la Baie d'Hudson. Dans un grand cri d'amour, le narrateur devenu adulte raconte son enfance selon un mode de vie aujourd'hui révolu: celui des chasseurs nomades, des chiens de traîneau, des soirées au tambour, des moments de fraternité qui entouraient la signature des ententes dans la salle de traite, des tournées des campements de trappeurs qu'il effectuait avec son père pendant l'hiver, des repas en famille, des retraites en montagne qui permettaient à son grand-père de parler aux esprits, des légendes transmises de génération en génération. L'implantation de la Canadian International Paper dans la région vient malheureusement bouleverser l'existence de son peuple, dont les territoires de chasse sont mis en péril par les coupes à blanc et la création de nouvelles routes. Ces événements conduisent Pien à choisir d'aller étudier en ville afin de seconder son père dans son combat, lui qui quitte la Compagnie de la Baie d'Hudson pour défendre les droits et les intérêts de son peuple, notamment en faisant en sorte que l'on cesse de saccager leurs territoires et que leurs enfants exilés dans des pensionnats leur reviennent. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.