Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-4 de 4)
Attila, ca 395-453 -- Bandes dessinées.

1

Livre  
Le chant des elfes. 1, La dernière alliance
Toulon : Soleil, 2008.
44 p. : principalement des ill. en coul. ; 33 cm.
Série située au 5e siècle de notre ère. Alors que l'Empire romain et Attila sont sur le point de s'affronter, le peuple des Fées, gouverné par Obéron, tente de négocier un arrangement avec Flavius Aetius. Scénario qui mélange avec habileté légendes celtiques et réalisme historique. Dessin vif et coloré. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Le chant des elfes. 2, Les invasions barbares
Toulon : Soleil, 2009.
47 p. : principalement des ill. en coul. ; 33 cm.
Série située au 5e siècle de notre ère. Alors que l'Empire romain et Attila sont sur le point de s'affronter, le peuple des Fées, gouverné par Obéron, tente de négocier un arrangement avec Flavius Aetius. Scénario qui mélange avec habileté légendes celtiques et réalisme historique. Dessin vif et coloré. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Le chant des elfes. 3, Les champs catalauniques
Toulon : Soleil, 2010.
45 p. : principalement des ill. en coul. ; 33 cm.
Série située au 5e siècle de notre ère. Alors que l'Empire romain et Attila sont sur le point de s'affronter, le peuple des Fées, gouverné par Obéron, tente de négocier un arrangement avec Flavius Aetius. Scénario qui mélange avec habileté légendes celtiques et réalisme historique. Dessin vif et coloré. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Le fléau de Dieu : une aventure rocambolesque d'Attila le Hun
Paris ; Montréal : Dargaud, 2006.
48 p. : principalement des ill. en coul. ; 30 cm.
Après avoir massacré tout ce qui lui résistait, Attila ressent un léger ennui. À vrai dire, il se sent dépressif. Abandonnnant ses troupes, il part à la recherche d'un sens à la vie et tente même d'en découdre avec Dieu. Un regard à la fois humoristique et philosophique sur le destin et une mise en boîte jouissive du "fléau de Dieu". Le dessin de Casanave, à la fois dépouillé et caricatural, est à la hauteur du propos. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.