Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Le secret de grand-mère / [texte de] Marie Sellier et [illustrations de] Armande Oswald.
Auteur Sellier, Marie, 1953-
Éditeur Paris : Seuil jeunesse, 2013.
Notice 17 de 19
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Sujet français Arrière-grands-mères -- Fiction.
Grands-parents et enfants -- Fiction.
Vieillesse -- Fiction.
Mères et filles -- Fiction.
Secrets de famille -- Fiction.
Accidents de la route -- Fiction.
Culpabilité -- Fiction.
Collaboration Oswald, Armande, 1940-
Description [41] p. : ill. en coul. ; 24 cm.
Résumé Album singulier et empreint d'une certaine souffrance proposant de suivre la réflexion de Marie (8 ans), qui tente de comprendre ce qui a rendu difforme le pied de son arrière-grand-mère. Celle-ci porte des chaussures faites sur mesure, l'une étant plus petite et plus courte que l'autre. Marie imagine plusieurs hypothèses des plus effrayantes ("Ses pieds ressemblent peut-être à des sabots de cheval, de chèvre ou de phacochère." (cf. p. [8]).), aux plus concrètes ("[Ses bottines] servent à contenir ses pieds, à les faire tenir ensemble. Sans elles, ils risqueraient de se désagréger; tous les petits os - tarse, métatarse, phalanges - qui mis bout à bout, forment les orteils, s'éparpilleraient sur le sol comme les osselets avec lesquels je joue à la récréation." (cf. p. [10]).), en passant par des images plus fantaisistes, mais non dénuées de gène ou de dégoût ("À moins qu'il n'y ait plus d'os. Que de la gélatine, comme dans le pied de cochon dont s'est régalé papa" (cf. p. [12].)). Ce malaise que ressent Marie face aux bottines de son arrière-grand-mère, la bonne, qui roule ses "r" parvient parfois à le briser en empêchant la vieille dame d'avoir à se lever. Puis un jour, alors que Marie se rend comme tous les mercredis chez son aïeule avec sa grand-mère, cette dernière lui explique ce que ne peut lui pardonner sa mère: ce terrible accident de la route qui a écrasé le pied de la très vieille Édith qui avait alors été projetée sur la chaussée par sa faute. [SDM]
Critique Un récit à la fois tendre et troublant qui frappe par ses métaphores et son imaginaire un peu morbides, campés dans un décor bourgeois français qu'on a illustré de très belles gouaches impressionnistes aux tonalités verdâtres et dorées. Celles-ci appuient cependant l'intensité dramatique dont fait l'objet la réflexion de l'enfant qui apprend le sort de son arrière-grand-mère dans un contexte très culpabilisant pour sa grand-mère responsable de l'accident: "Parce que, entre elles deux, il y a ces bottines. Ces bottines qui font mal et me donnent envie de fuir. Ces bottines comme un couteau bien tranchant qui découpe le coeur de ma grand-mère en petits morceaux." (cf. p. [40]). Un texte poétique très personnel (autobiographique) qui reflète le désarroi des enfants devant l'inexpliqué, la vieillesse et parfois la laideur, et qu'ils ont heureusement tôt fait de l'éviter par des bouffonneries, comme le fait Marie qui apaise l'atmosphère par sa gaieté. La rancune qu'entretient cependant cette aïeule envers sa fille et la brusquerie des adultes face à la timidité ou le dégoût de Marie pourra toutefois chiffonner les coeurs plus tendres. [SDM]
Public cible E+ D.
ISBN 9791023500707 (rel.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 DU BOISÉ - Jeunes - Albums  COLL. FRANÇ.  SEL Mar P  DISPONIBLE
 HENRI-BOURASSA - Jeunes - Albums    SEL Mar P  DISPONIBLE
 YVES-RYAN - Jeunes - Livres d'images    SEL Mar P  DISPONIBLE
 
 
 
   
   
Notice 17 de 19
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.