Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
États-Unis -- Histoire -- 1815-1861 -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.

1

Livre  
Harriet Tubman : la femme qui libéra 300 esclaves
Paris, France : Oskar éditeur, [2019]
170 pages : illustration ; 19 cm.
Harriet Tubman est née au Maryland en 1825. Esclave de naissance, elle est vouée à travailler aux champs avec sa famille. En devenant une jeune femme intelligente, à l'âge de vingt-sept ans, Harriet s'évade, mais elle reviendra sur ses pas une vingtaine de fois, tandis que sa tête est mise à prix, afin de libérer sa famille et un grand nombre d'esclaves. Ensuite, elle prend part à la guerre de Sécession en devenant la première femme à diriger une armée qui libérera des centaines d'esclaves. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Le jeu du silence
Paris : L'École des loisirs, 2008.
250 p. : carte ; 19 cm.
1849. Poursuite du récit d'Omakayas, une jeune Amérindienne âgée de 9 ans vivant avec les siens sur les rives du lac Supérieur au temps de l'Acte de déplacement des Indiens, alors que les Américains ordonnent le déplacement ou la déportation de millions d'Indiens. Dès que s'abat sur le campement des Objiwe cette terrible nouvelle rapportée par une tribu à moitié décimée, Omakayas ainsi que les autres enfants sont invités à participer au jeu du silence afin de laisser aux adultes le temps d'entrevoir une solution qui leur permettrait de demeurer sur la terre de leurs ancêtres malgré l'évacuation ordonnée par les Blancs. Alors que Queue de Poisson, un ami du père d'Omayakas, est envoyé en mission avec d'autres émissaires afin de comprendre l'origine de cette éviction, la jeune Amérindienne entame une année décisive pour son peuple. Ne voulant se résigner à quitter cette île qui l'a vu naître et où est enterré son petit frère, elle entrevoit son destin avec crainte et tristesse, bien que des visions lui permettent de réagir à la fatalité... -- À travers le regard de l'héroïne, l'auteur poursuit la description lente et détaillée de la vie quotidienne, des croyances spirituelles et des relations qu'entretenait ce peuple autochtone avec les siens ou les Blancs. Un second tome toujours aussi attachant, bien écrit, quoiqu'un peu alambiqué, aux personnages réalistes dont le style naturel et poétique dépeint bien le mode de vie traditionnel des Premières Nations du nord de l'Ontario, mode de vie alors rythmé par les saisons et soumis aux lois de la nature. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.