Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-3 de 3)
Torday, Piers, 1974-

1

Livre  
The dark wild
New York, New York : Viking, an imprint of Penguin Group (USA), [2015]




Afficher la fiche complète

2

Livre  
The last wild
New York, New York : Viking, an imprint of Penguin Group (USA), 2014.
322 pages : map ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Sauvages
Paris : Hachette, 2014.
349 p. : carte ; 22 cm.
Désormais, une immense mer recouvre la majeure partie de la planète et une épidémie, qui affecte autant les animaux que les humains, a forcé les survivants à quitter la campagne, devenue une zone interdite, pour aller vivre dans des cités de verres gérées par une mystérieuse corporation. Kester, qui a été arraché à son père, un vétérinaire de renom, vit depuis six ans dans un pensionnaire pour enfants difficiles. Muet depuis le décès de sa mère, le garçon a pour seuls amis les vermines du coin, dont un cafard. Surpris à avoir manipulé une de ses bêtes, un geste illégal, Kester est condamné à l'isolement complet. Durant sa détention, il croit être devenu fou lorsqu'il se met à entendre les voix de son ami cafard et d'une volée de pigeons qui lui demandent son aide. Pourtant, rien n'est plus réel. Après une fuite des lieux organisée par les insectes, Kester est transporté auprès du Grand Cerf dans une contrée qui semble avoir été préservée de la maladie. Ce dernier lui présente sa horde des derniers animaux sauvages encore vivants. Malheureusement, le virus, appelé l'oeil rouge, a commencé à faire ses ravages dans leur rang. Parce que Kester possède le don de la voix, le cerf croit qu'il pourra trouver un remède. Malgré ses doutes, Kester accepte la mission et se met en tête de retrouver son père, le seul à être disposé à les aider. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.