Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-4 de 4)
Poinsot, Stéphane

1

Livre  
Châteaux forts
Paris : Larousse, 2010.
23 p., [2] f. de pl. détachables : ill. en coul. ; 23 cm + 3 cartes.
Superbe encyclopédie que celle-ci, dont chaque titre invite les enfants à une exploration ludique et interactive d'un univers ou d'une thématique qui frappe leur imaginaire ou attise leur curiosité de façon naturelle. Volets à soulever, dépliants, enveloppes, livrets et rabats comptent parmi les multiples animations ingénieusement intégrées aux pages légèrement cartonnées. Dans une mise en pages variée et dynamique, les courts textes précis, très bien vulgarisés et rédigés sur un ton juste, sont de surcroît appuyés de schémas soignés, de photographies et d'illustrations de synthèse hyperréalistes. Des encadrés (Actualité - Quiz - Le sais-tu? - Incroyable mais vrai! - Record) fournissent quant à eux des compléments d'information pertinents, tandis qu'un pop-up saisissant se déploie à la dernière page. Sous ce titre, le sieur Gérôme de Charveyrac invite les jeunes voyageurs à explorer les coulisses de sa forteresse à la découverte des artisans qui ont contribué à sa construction, du mode de vie de ses nobles habitants et de celui des paysans qui sont à leur service. Les pèlerins assistent également depuis les premières loges à un tournoi de chevalerie, à une attaque orchestrée par un terrible duc, ainsi qu'à la victoire, au banquet et à l'emprisonnement des ennemis dans les oubliettes qui s'ensuivent.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
La fenêtre d'Ileana
Francheville : Balivernes, 2008.
36 p. : ill. en coul. ; 31 cm.
Un peintre de Venise doit libérer une jeune fille d'un tableau qui la tient prisonnière depuis trois ans... -- Ce récit fantastique permet de découvrir la ville de Venise et ses monuments anciens (ex. la prison du pont des Soupirs). Des illustrations lumineuses animent le tout. Une faute de grammaire s'est glissée à la page 26: on aurait dû lire "Avant que j'ai[e] eu le temps" plutôt que "Avant que j'ai eu le temps". [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Isaa
Paris : Magnard jeunesse, 2003.
109 p. : ill. ; 19 cm.
Gwen et ses amis s'adjoignent le talent et la ruse d'Isaa, une mystérieuse surdouée des jeux de réalité virtuelle, pour combattre l'équipe de Dotenne. Dans cet univers post-moderne, les bâtiments scolaires ont cédé leur place à un vaste réseau virtuel qui remplace Internet. Les étudiants y suivent leurs cours et y disputent des joutes violentes. La douleur, jusque-là inexistante, y est soudainement programmée par un pirate du réseau. À la suite de cette inquiétante expérience, les adolescents sont invités à risquer une partie où leur vie sera mise à prix. Qui pourrait être ce meurtrier? Jusqu'où ira le jeu? Isaa, en fait un programme informatique "pensant" en fuite, poursuivie par son créateur originel, saura-t-elle les protéger? Assez prévisible pour les initiés, ce roman fantastique de suspense plaira aux jeunes amateurs d'informatique et de jeux électroniques. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Unique témoin
Paris : Magnard jeunesse, 2006.
73 p. : ill. ; 19 cm.
Unique témoin de l'agression sauvage d'un pompier perpétrée par un voyou armé d'un manche de pioche, Vincent accepte de collaborer avec les policiers afin de dresser un portrait précis de l'agresseur, puis de comparaître au tribunal lors du procès qui doit avoir lieu l'année suivante. Les mois précédant ce dernier, le jeune garçon est victime de cauchemars et voit ses notes chuter dramatiquement, mais sa vie devient un véritable enfer lorsque sa photographie est publiée dans un journal qui l'identifie comme le courageux collégien qui permettra l'emprisonnement de l'agresseur. Dès lors, bousculades, coups de pieds et injures deviennent son lot quotidien, son geste étant interprété comme une trahison par ses collègues. Puis ces derniers tentent de lui faire peur en lui disant que les amis de l'accusé tenteront sûrement de se venger à leur tour.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.