Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Auteurs (1-3 de 3)
Bladé, Jean-François, 1827-1900

1

Livre  
10 contes de loups
Paris : Pocket, c1994.
76 p. : ill. ; 18 cm.
Réédition. Volume publié en 1979 dans la collection «Arc-en-ciel» et en 1981 et 1988 dans la collection «Arc-en-poche», aux éditions Nathan. Recueil de dix contes gascons oú le loup, guère futé, fait figure de victime. Style alerte. Pour les 8-10 ans. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Contes de la Gascogne
Paris : L'École des loisirs, 2007.
126 p. : ill. ; 19 cm.
Huit contes recueillis par le folkloriste Jean-François Bladé, né en 1827, dont la plupart remontent au 17e et au 18e siècle. Un ensemble empreint de merveilleux et marqué par une certaine brutalité rurale. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Le roi des corbeaux
[Paris] : Le Genévrier, 2013.
[37] p. : ill. en coul. ; 33 cm.
Cet album pour les grands narre comment la troisième fille d'un pauvre homme fut offerte en mariage au roi des Corbeaux afin de sauver les yeux de son père. Le roi corbeau la fit alors enfermer dans son sombre château en lui demandant de ne jamais chercher à le voir lorsqu'il s'allonge près d'elle après avoir quitté ses ailes et son plumage. Or, poussée par la curiosité que provoque une vieille lavandière, la veille de la fin de leur engagement qui dure depuis sept ans, la jeune femme faillit à sa promesse et éclaire d'une bougie le jeune homme assoupi. Réveillé par une goutte de cire, le jeune roi s'éveille et est alors condamné, comme son peuple, à un grand malheur: le roi corbeau sera enchaîné au sommet d'une montagne gardé par deux loups. Avec l'aide de la lavandière, la jeune reine met fin à ce sortilège en parcourant, chaussée de souliers de fer, monts et vallées, jusqu'au sommet d'une île de la mer où elle libère son mari à l'aide d'un couteau magique lui permettant de "couper l'herbe bleue, l'herbe qui chante nuit et jour, l'herbe qui brise le fer." (cf. p. [26]). [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.