Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan :  Toutes les collections – Adultes et Jeunes
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Mon cochon va à l'école : une histoire racontée par une petite fille de 6 ans / illustrée par Aurore Petit ; [texte de Opal Whiteley].
Auteur Whiteley, Opal, 1897-1992
Éditeur Paris : Mouck, 2010.
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Collection Trouvailles
Trouvailles (Mouck (Firme))
Sujet français Whiteley, Opal, 1897-1992 -- Fiction.
Porcs -- Fiction.
Animaux familiers -- Fiction.
Écoles -- Fiction.
Enseignantes -- Fiction.
Nature -- Fiction.
Imagination -- Fiction.
Collaboration Petit, Aurore, 1981-
Description [31] p. : ill. en coul. ; 27 cm.
Résumé Lorsqu'il recourt à son petit couinement piteux, la petite Opal ne peut rien refuser à Peter Paul Rubens, son cochon domestique adoré. C'est ainsi qu'un beau matin, elle le laisse la suivre jusqu'à l'école. Or, elle a beau expliquer les liens qui l'unissent à ce porcelet depuis sa naissance (un 29 juin, comme le peintre hollandais dont il porte le nom), la maîtresse ne voit pas d'un bon oeil l'entrée de ce nouvel élève dans sa classe et s'empresse de l'en chasser! Constatant que son institutrice ne comprend pas le langage des cochons aussi bien qu'elle (comment expliquer autrement qu'elle ne soit pas en mesure d'apprécier les grognements avec lesquels Peter exprime sa joie de se retrouver là!), Opal quitte l'établissement avec son fidèle compagnon, qu'elle entraîne dans une balade au coeur de la forêt, partageant avec lui son casse-croûte au bord de l'eau (et quelques notions de sciences naturelles) avant de cueillir quelques pousses qu'elle replante dans la cathédrale qu'elle a construite au milieu des arbres, puis de rentrer à la maison alors que la nuit tombe... [SDM]
Critique Une petite tranche de vie tirée du journal intime d'Opal Whiteley, une écrivaine américaine dont le journal d'enfance, qu'elle a rédigé à l'âge de six ans, fut publié pour la première fois en 1920. Beaucoup de poésie et de tendresse dans ce texte qui permet de prendre toute la mesure de l'imagination et de la lucidité de cette petite fille qui est parfaitement conscience que son porcelet obtient d'elle tout ce qu'il souhaite en poussant de petits cris spécifiques (soit les mêmes qu'il a émis lorsqu'il s'est blessé et qu'elle a volé à son secours) et qui aime les mots nouveaux dont elle apprécie les sonorités. Cet amour de la langue ne l'empêche bien entendu pas de commettre des erreurs grammaticales ou syntaxiques inhérentes à son jeune âge, qui ont d'ailleurs été conservées: "Le matin d'aujourd'hui, quand j'ai eu fait un bout de chemin de l'école, une fois que je suis arrivée au bout de l'allée, j'ai eu une bonne surprise..." (p. [4]). Des estampes de synthèse stylisées (essentiellement rouges, bleues, vertes et violettes) ajoutent à la fraîcheur du texte en plantant le décor, d'une griffe parfois enfantine, dans une école de rang, puis dans une nature printanière teintée de surréalisme où fleurs, arbres et animaux se voient conférer des têtes ou des expressions humaines. Un album plein de charme qui nécessite toutefois une présentation d'un adulte afin d'être apprécié à sa juste valeur. [SDM]
Public cible E+ D.
ISBN 9782917442159 (rel.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 AHUNTSIC - Jeunes - Albums  COLL. FRANÇ.  WHI  DISPONIBLE
 HENRI-BOURASSA - Jeunes - Albums    WHI Opa P  DISPONIBLE
 
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.