Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Titres (1-3 de 3)
La trilogie de Deptford.

1

Livre  
"La trilogie de Deptford." » Le manticore / Robertson Davies ; traduit de l'anglais (Canada) par Lisa Rosenbaum.
Paris : Payot : Rivages, 1993.
355 p. ; 22 cm.
Pour comprendre l'Ontario "victorien" des années 1930. Second volet de «La trilogie de Deptford» (cf. SDM 8912496). Le héros, troublé par le suicide ou le meurtre de son père, se rend en Suisse afin de suivre une psychanalyse jungienne. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
"La trilogie de Deptford." » Le monde des merveilles / Robertson Davies ; trad. de l'anglais par Lisa Rosenbaum.
[Paris] : Payot, 1990.
417 p. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
"La trilogie de Deptford." » L'objet du scandale / Robertson Davies ; trad. de l'anglais par Arlette Francière.
Paris : Mazarine, 1987.
351 p. ; 23 cm.
Traduction française du roman publié par Macmillan en 1970 et fort bien accueilli par la critique de langue anglaise. Il s'agit d'un long mémoire justificatif dans lequel un professeur à la retraite, raconte sa vie mouvementée, à l'intention du directeur de son ancienne école. Excellent narrateur, portraitiste et moraliste de talent, l'écrivain canadien-anglais Robertson Davies méritait mieux que cette traduction souvent gauche. Comme l'écrit le critique de «Book World», cette fiction théologique est digne d'un Graham Greene au meilleur de sa forme. L'auteur y réconcilie naturalisme et génie visionnaire. Autre édition en français, au Cercle de livre de France en 1975, même titre, même traducteur. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.