Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Collections (1-2 de 2)
GSE poche

1

Livre  
Desolation road
Saint-Herblain : Gulf Stream, 2015.
217 p. ; 18 cm.
La confession d'une jeune fille de 17 ans qui attend le jour de son exécution. Son itinéraire fatal dans la criminalité telle qu'elle se présentait dans la Californie de 1930. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Fleurs de dragon
Saint-Herblain : Gulf Stream éditeur, [2015]
300 pages ; 18 cm.
Japon, 1489. La capitale nippone n'est plus qu'un immense champ de ruines: seuls quelques bâtiments ont été épargnés par des guerres intestines qui menacent de reprendre de plus belle. De multiples meurtres particulièrement sanglants ont en effet récemment été commis sur des samouraïs de tous clans, dans la bouche desquels les assassins ont enfoncé des extraits du Sûtra du Lotus. Ryôsaku, un policier au service du shogunat, se voit confier la mission de découvrir l'identité des meurtriers, mais également celle de leur maître, qui menace le fragile équilibre du pays. L'enquêteur se voit assigner, pour lui prêter main-forte, trois adolescents qui doivent racheter leurs péchés: Kaoru, le coureur de jupons invétéré, Sôzô, le jeune musicien qui préfère jouer de son biwa que de son sabre, et Keiji, passé maître dans l'art du maniement d'armes. Ce quatuor détonnant se lance dans une enquête qui semble étrangement liée aux sanctuaires shinto... [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.