Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Collections (1-5 de 5)
Domaine romanesque

1

Livre  
Le chevalier de Sainte-Hermine : roman
Paris : Phébus, 2005.
1075 p. ; 21 cm.
Le dernier roman de Dumas, malheureusement inachevé, publié en feuilleton dans le ##Moniteur universel## en 1868 et 1869 et inhumé de l'oubli par Claude Schopp, qui l'a orné d'une excellente préface. Il s'agit en quelque sorte d'une suite aux romans ##Les blancs et les bleus## et ##Les compagnons de Jéhu## et couvre la période du Consulat et des premières années de l'Empire, avec comme figure centrale Bonaparte puis Napoléon. Il comble donc le vide qui existait entre ces deux derniers romans et ##Le capitaine Richard##, qui évoquait la fin de la carrière de l'empereur des Français, depuis Wagram jusqu'à la captivité à Sainte-Hélène. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Mari et femme
Paris : Phébus, 2003.
683 p. ; 21 cm.
Un gros roman-feuilleton anglais de 1871, qui n'a rien perdu de son charme vénéneux. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Le salut de l'Empire : Hector de Sainte-Hermine : roman
Paris : Phébus, 2008.
735 p. ; 21 cm.
À partir des quelques fragments retrouvés et du plan tracé par Dumas dans sa correspondance, Claude Schopp s'est glissé dans la peau du romancier (ou d'un de ses "nègres") et a complété cette tétralogie consacrée, sous forme de roman historique, au consulat puis au règne impérial de Napoléon Bonaparte, et comprenant: ##Les blancs et les bleus##, ##Les compagnons de Jéhu## et ##Le chevalier de Sainte-Hermine##. L'action se rend ainsi, comme Dumas en avait l'intention, jusqu'à l'exil de l'empereur à Sainte-Hélène. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Secret absolu : roman
Paris : Phébus, 2002.
440 p. ; 21 cm.
Ce gros roman, publié en 1857, n'a rien perdu de son efficacité narrative et par une intrigue rebondissante fait découvrir le "secret absolu" qui remet les pendules à l'heure et en fait tomber la respectabilité pré-victorienne. [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Seule contre la loi : roman
Paris : Phébus, c1999.
423 p. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.