Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Collections (1-3 de 3)
Cornes d'ivoire ;

1

Livre  
Afirik
Paris : Pocket jeunesse, 2011.
512 p. ; 23 cm.
Au milieu du 19e siècle, l'Afirik, le continent noir domine, sur le plan économique et politique, l'ancienne Europe (Septentrion), dont la population a été dévastée par des pestes succesives. Son déclin a été accéléré par les ponctions faites par les Noirs sur les cornes d'ivoire (les Blancs), pour les réduire en esclavage. Du lointain passé, la jeune Mari, 15 ans, fille d'esclaves, ne sait pas grand-chose. Campagne de jeu et souffre-douleur de la petite Lisha, une vraie peste, elle est admise dans la grande demeure de Sare Semba, riche planteur. Son père et sa mère, ainsi que la plupart des esclaves blancs du domaine, s'échinent dans les champs et vivent dans des cases minuscules. Un jour, Kagere, un des fils du maître, lui demande un étrange service: aller porter une arme et des munitions dans la forêt à un groupe de rebelles. Ce qui oblige Mari à enfreindre la loi. Le complot est démasqué. La situation privilégiée de la jeune fille dans la plantation est compromise. Vendue comme esclave sur le port de Ziguinchor, Mari est achetée par un étrange marin qui l'enrôle dans sa péniche arpentant le fleuve Khawango. Mais éprise de liberté, l'adolescente rêve de découvrir Septentrion, le pays de ses ancêtres. Y arrivera-t-elle, avec tous les bouleversements qui se passent dans sa vie? À suivre dans le prochain tome.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Celle qui lève le vent
Paris : Pocket jeunesse, 2014.
407 p. ; 23 cm.
Sous ce titre, la jeune esclave blanche Mari, déguisée en garçon, s'enrôle dans l'armée des Colonies dans l'espoir de retrouver Penda, son époux porté disparu. Une fois arrivée en Afirik, elle déserte l'armée avec son ami Lisimba. Lorsque Mari apprend que Ker Samba est la cible des Maures, elle se met en tête de retourner dans sa région natale. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Septentrion
Paris : Pocket jeunesse, 2012.
477 p. ; 23 cm.
Emmenée par l'ingénieur peul Penda sur le bateau du capitaine Diaker, la jeune esclave blanche Mari (récemment affranchie) va découvrir le Septentrion (l'Europe), pays de ses ancêtres. Ces contrées de Blancs, sous la brutale domination des Afirikains, sont toujours dévastées par la peste. Mari et Penda partent en expédition à la recherche du savant blanc (un certain Leonardo) qui a élaboré des plans de machines volantes et de canons. L'expédition leur réserve son lot de désillusions. Car ils ne rencontrent que misère et désolation. C'est avec un sentiment de révolte que Mari voit de prétendus archéologues piller sans vergogne les vestiges des cités blanches, s'attaquant même aux tombes. Cependant, la guerre gronde à l'horizon. Cette fois-ci, ce sont les Maures qui attaquent l'Afirik. Mari va repartir se battre pour sauver sa patrie d'adoption. Contrairement aux pauvres colonisés blancs de Septentrion qui s'engagent en masse dans l'armée afiricaine en scandant le mot liberté, Mari a conscience qu'elle se bat pour la liberté des Afirikains, et non pour celle de sa race. Mais ça viendra un jour. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.