Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Chassé-croisé / Laurent Chabin.
Auteur Chabin, Laurent, 1957- auteur
Éditeur [Montréal] : Hurtubise, [2017]
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Collection Atout
Collection Atout
Genre Romans à suspense
Romans policiers
Sujet français Personnes disparues -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Harcèlement -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Erreur sur la personne -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Vengeance -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Impostures -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Pères et filles -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Montréal-Nord (Montréal, Québec) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Description 175 pages ; 20 cm.
Note Imaginé par les élèves de 5e et 6e année de l'école Jean-Nicolet, à Montréal-Nord. Cf. page 5.
Résumé Saskia Maher, quatorze ans, est bouleversée: voilà des mois que son amie Alex affirme être victime de harcèlement de la part de Marco, son ancien petit ami, qu'elle lui dépeint comme un véritable monstre tout en refusant catégoriquement de porter plainte contre lui. Saskia a d'autant plus de difficulté à accorder foi aux discours obscurs et décousus de sa copine, une adolescente excessive aux humeurs en montagnes russes, qu'elle a elle-même fréquenté Marco pendant quelques mois et qu'il n'a jamais eu le moindre geste déplacé avec elle. Mais, voilà qu'un soir, elle reçoit un appel d'Alex, visiblement paniquée, qui la prie de la rejoindre dans une ruelle où elle pourra constater de visu la véracité de ses dires. Craignant pour la vie de son amie, Saskia la rejoint sans réfléchir, mais, à son arrivée, Alex demeure invisible. Elle l'entend simplement pousser un cri d'effroi, tandis qu'une silhouette masculine, qu'elle identifie comme étant celle de Marco, prend la fuite dans l'ombre. Paniquée, Saskia rentre chez elle, ne se résolvant que le lendemain matin à prévenir les policiers. Quelques heures plus tard, le père d'Alex signale la disparition de sa fille, qui demeure introuvable. Tout comme Marco. Que s'est-il donc passé dans la ruelle? [SDM]
Critique Un roman policier percutant, dont le scénario complexe, ainsi que les personnages, leurs caractères et leurs motivations, ont entièrement été imaginés par les élèves de 5e et 6e année de l'école Jean-Nicolet, à Montréal-Nord. L'auteur aguerri s'est quant à lui chargé de la rédaction finale au terme de nombreux ateliers d'écriture réalisés lors de ses visites en classe. L'ensemble s'avère passablement efficace, le lecteur étant entraîné aux côtés de Saskia dans une très sinistre histoire de vengeance orchestrée par une jeune fille torturée, qui se montre charmante un instant et enragée la minute suivante. La personnalité difficile à circonscrire d'Alex, que l'on découvre au final atteinte de maladie mentale, contribue à nourrir le suspense de ce polar oppressant au fil duquel on peine, tout comme Saskia, à discerner le vrai du faux dans son discours, et ce, jusqu'à la finale coup-de-poing, qui révèle "la démesure des moyens [qu'elle a] employés pour parvenir à ses fins" (p. 158) et se venger de son ex-petit ami. Ceci avant de connaître un sort dramatique lorsque ses manipulations (incluant la publication sur Internet de photographies suggestives via le profil de Marco) sont enfin révélées au grand jour. Un Montréal-Nord bien reconstitué sert de cadre réaliste au drame, dont certains éléments s'avèrent toutefois très troublants. On notera notamment la relation qu'ont entretenue les adolescentes de quatorze ans avec Marco, un jeune homme dans la jeune vingtaine, ainsi que le fait que Saskia se fasse au final complice du père d'Alex en renonçant à le dénoncer à la police après avoir découvert qu'il avait envoyé le soi-disant agresseur de sa fille à l'hôpital en le happant volontairement avec son taxi dans un moment d'égarement. Même si le jeune homme s'en tire sans séquelles, ce choix tend à banaliser la gravité de l'acte criminel commis. Un ouvrage résolument sombre, que l'on réservera par conséquent à des lecteurs avertis, à compter de 13 ans. [SDM]
Public cible J D.
Note locale Auteur ou créateur québécois.
ISBN 9782897810603
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Romans  COLL. FRANÇ.  CHA Lau ch J  DISPONIBLE
 
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.