Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Les Quiquoi et le Petit Chaperon jaune avec des bandes réfléchissantes pour qu'on la voie la nuit / [texte de] Laurent Rivelaygue ; [illustrations de] Olivier Tallec.
Auteur Rivelaygue, Laurent, 1970- auteur
Éditeur Arles : Actes Sud junior, [2019]
Notice 7 de 15
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection BD
BD (Actes Sud junior)
Sujet français Bandes dessinées
Quiquoi (Personnages fictifs) -- Bandes dessinées
Dessin -- Bandes dessinées
Contes -- Bandes dessinées
Petit Chaperon rouge (Conte) -- Bandes dessinées
Personnages dans la littérature -- Bandes dessinées
Loup -- Bandes dessinées
Grands-mères -- Bandes dessinées
Crapauds -- Bandes dessinées
Métamorphose -- Bandes dessinées
Tromperie -- Bandes dessinées
Magie -- Bandes dessinées
Amitié -- Bandes dessinées
Collaboration Tallec, Olivier artiste
Description 1 volume (non apginé) : principalement des illustrations en couleur ; 16 x 24 cm.
Résumé Nouvel opus de cette pétillante série qui croque, dans un format à mi-chemin entre l'album et la bande dessinée, les aventures loufoques d'une joyeuse bande de copains composée de deux bambins et de quatre personnages animaliers au caractère bien trempé: Olive l'artiste, Pétole la tête brûlée, Pamela l'indécise, Boulard le râleur, Raoul le trouillard et Mixo l'intello. C'est avec théâtralité que Pétrole exprime ici le découragement qu'elle éprouve lorsque la maîtresse leur demande d'écrire un conte pour le lendemain. Ni une, ni deux, Olive empoigne son crayon magique et dessine un livre duquel jaillit Micheline, "le petit chaperon jaune avec des bandes réfléchissantes pour qu'on [la] voie la nuit". La fillette, qui souhaite aller porter à sa mamie une tapette à mouches et un petit pot de gel pour les cheveux, propose à la petite bande de l'accompagner à travers la forêt. C'est le début d'une randonnée mémorable au cours de laquelle ils croisent un crapaud et un loup qui leur réservent bien des surprises... [SDM]
Critique Une première bande dessinée débordante de charme et d'humour au fil de laquelle les revirements loufoques et inattendus se succèdent au gré des dialogues truculents, spontanés et inspirés reflétant les personnalités très diversifiées des petits héros terriblement attachants. Dotés de bouilles adorables et rigolotes ainsi que de têtes disproportionnées qui leur confèrent une frimousse irrésistible, ces derniers s'animent sous un trait tour à tour vif, tendre et mutin dans une palette tonique et vitaminée offrant un contraste réussi avec les fonds blancs du format à l'italienne. Une série originale et réussie, dont chaque titre a comme point de départ les dessins d'Olive, qui prennent vie et viennent régulièrement influencer le cours des choses. Le tout étant ici prétexte à revisiter avec beaucoup d'originalité des figures et thèmes des contes traditionnels. [SDM]
Public cible ME+ 5.
ISBN 9782330121921 (relié)
   
   
   
 
 
   
   
Notice 7 de 15
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.