Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre uniforme 78-storey treehouse. Français
Titre La cabane à 78 étages / Andy Griffiths ; [illustrations de] Terry Denton ; traduit de l'anglais (Australie) par Samir Senoussi.
Auteur Griffiths, Andy, 1961- auteur.
Éditeur Montrouge : Bayard jeunesse, [2018]
©2018
Notice 1 de 10
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Genre Romans d'aventures
Romans humoristiques.
Sujet français Cabanes -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunese
Arbres -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Livres -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Art d'écrire -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Créativité -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Écrivains -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Illustrateurs -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Amitié -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Inventions -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Cinéma -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Vaches -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Collaboration Denton, Terry, 1950- illustrateur
Fait suite à Cabane à 65 étages
Description 381 pages : illustrations ; 20 cm.
Note Traduction de: The 78-storey treehouse.
Suite de: La cabane à 65 étages.
Résumé Où l'on retrouve Andy et son ami Terry au coeur de leur fabuleuse cabane dans les arbres. Une cabane désormais constituée de 78 étages comportant notamment une station de lavage de voitures (où il est possible de circuler le toit ouvert), un cinéma en plein air avec écran géant et un entrepôt haute sécurité de stockage de chips. Cette cabane hors du commun est non seulement la résidence et le terrain de jeux des bambins, mais également le lieu où ils gagnent leur vie en créant des livres pour enfants, Andy à l'écriture et Terry au dessin. Les héros sont d'ailleurs ici très fiers d'annoncer que leur oeuvre est en cours d'adaptation au grand écran par le réalisateur M. Grosse Star, qui prend d'assaut leur propriété. Or, Andy est extrêmement déboussolé lorsque l'infâme homme l'occulte sans ménagement du projet en affirmant qu'ils n'ont besoin d'aucun narrateur et que son rôle sera joué par... un gibbon. Quant à Terry, il fait le bonheur du cinéaste en mal d'action en multipliant les bévues et en se plaçant involontairement dans des situations qui sont sans cesse sur le point de tourner à la catastrophe. Il est ainsi beaucoup trop absorbé par le projet pour se préoccuper d'Andy, qui se replie sur lui-même et que tous refusent d'écouter lorsqu'il affirme, avec raison, que des vaches-espionnes ont investi les lieux avec l'intention de "pis-rater" leurs idées de film. Le voilà donc contraint à écrire son autobiographie seul, à attendre l'éclosion de l'oeuf d'électrolicorne et à entamer une course poursuite contre un voleur de chips, qui se termine par une bataille intergalactique et un procès au tribunal du juge Tête-de-Marteau... [SDM]
Critique Un roman joyeusement délirant et déjanté, qui se construit peu à peu sous la forme d'une amusante mise en abyme orchestrée par Andy. Une cabane extraordinaire, perchée dans un arbre gigantesque dressé non loin de la mer, sert de théâtre à une succession de péripéties abracadabrantes, qui partent dans tous les sens et se succèdent dans un tourbillon de rires, de jeux de mots, d'expressions prises au sens littéral, de clins d'oeil à des classiques, de revirements rocambolesques, d'humour absurde et de pétillantes adresses au lecteur. Ce dernier se voit entraîné dans un paradis pour enfants à la Roald Dahl, un monde de tous les possibles où l'on se console de ses chagrins en se nourrissant à la machine à pop-corn, où l'on pratique des opérations à requin ouvert, où l'on commande des oeufs de singes marins par correspondance et où l'on transforme des chats en canaris volants d'un simple coup de pinceau. Les trouvailles fusent de toutes parts en célébrant l'imaginaire foisonnant des héros, un duo auteur-illustrateur qui s'amuse avec la mise en page et l'objet-livre en renouvelant pour notre plus grand bonheur les ouvrages aux frontières du roman, de la bande dessinée, du journal intime et du carnet d'artiste qui ont la cote depuis quelques années. Une belle réussite. [SDM]
Public cible E++ 4.
ISBN 9782747095044 (broché)
Autre titre Cabane à soixante-dix-huit étages
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Romans    GRI And ca J  RETOUR 19-10-01
 
 
 
   
   
Notice 1 de 10
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.