Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Meyer, Stephenie, 1973-. Twilight -- Parodies, pastiches, etc.

1

Livre  
Bloodlight. 1, Frustration
[Paris] : Kantik, 2011.
48 p. : principalement des ill. en coul. ; 32 cm.
Une parodie reprenant dans ses grandes lignes le scénario du premier volet de la célèbre saga de Stephenie Meyer, dont elle détourne les noms des lieux et des personnages. Le lecteur y suit donc les péripéties d'Isabella "Bella" Cygne, qui quitte la maison de sa mère en Arizona pour s'installer chez son père à Fourchette, un petit patelin pluvieux où elle tombe amoureuse d'Édouard Culdelaine, un séduisant vampire qu'elle entend bien séduire.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Imitation : une parodie
Paris : Castelmore, 2010.
158 p. ; 22 cm.
Signée par le Harvard Lampoon, un magazine satirique originalement créé par des étudiants de l'université Harvard, cette parodie reprend dans ses grandes lignes le scénario du premier volet de la célèbre saga de Stephenie Meyer. Le lecteur y suit donc les péripéties de Belle Kwan, qui quitte la maison de sa mère à Phoenix pour s'installer chez son père à Trifouillisville, un petit patelin pluvieux où elle tombe amoureuse d'Ébouard, un séduisant vampire qu'elle entend bien convaincre de la mordre et de faire d'elle sa compagne pour l'éternité. À grand renfort de jeux de mots faciles et de références à la culture populaire contemporaine, les auteurs rejouent ainsi les grandes scènes de l'original en exacerbant les répliques parfois un peu sirupeuses des protagonistes, de même que leurs personnalités très typées: les envolées larmoyantes de Renée qui est incapable de se prendre en main, la maladresse de Bella, la terreur qu'éprouve Edward à l'idée de faire du mal à sa bien-aimée, le caractère protecteur et lunatique de Charlie qui ne reconnaît pas sa fille et qui est toujours prêt à sortir son arme, etc.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.