Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Ma vie de jello mou / Elizabeth Baril-Lessard.
Auteur Baril-Lessard, Elizabeth, auteur
Éditeur Montréal (Québec) : Éditions Les Malins, [2020]
Notice 4 de 4
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Genre Romans psychologiques
Sujet français Adolescentes -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Troubles anxieux -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Timidité -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Solitude -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Amitié -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Identité (Psychologie) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Écoles secondaires -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Art dramatique -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Fait suite à Ma vie de gâteau sec
Description 244 pages ; 22 cm.
Note Le dos porte en outre: 2.
Résumé Pour Louane, 14 ans, la danse a toujours constitué sa vie et sa passion. Même si elle n'est qu'en secondaire trois, son talent et son dévouement lui ont permis d'atteindre le niveau quatre du programme de sports-étude, de sorte qu'elle peut consacrer tous ses après-midi au sixième art. Bien qu'elle rêve de la scène, plusieurs petits incidents viennent créer un mur entre cette activité et elle. D'abord, c'est l'oubli de se raser les aisselles juste avant une importante prestation. Puis, elle sent sa gorge extrêmement sèche quand elle fait une performance devant public avant d'éprouver une indéniable envie de vomir. Lorsqu'elle quitte prestement les planches face aux recruteurs de la prestigieuse troupe Evolution, ses parents lui font rencontrer un médecin et le verdict tombe: trouble anxieux lié à la danse. L'adolescente voit toutes ses aspirations s'écrouler alors, mais au moment où elle doit prendre du temps pour elle afin de se recentrer, elle fait des rencontres déterminantes qui lui permettront de réaliser que la vie est en fait constituée de plein de petits bonheurs. Dans ce second tome, Louane a intégré une nouvelle école, un peu trop propre à son goût, qui lui permet de repartir sur d'autres bases, en laissant Elliot derrière, mais en ne perdant toutefois pas contact avec Alice et Théo. L'amour s'immisce dans sa relation avec ce dernier, mais alors qu'elle troque la danse pour l'art dramatique, l'adolescente se rapproche d'Olivier, un garçon au tempérament un peu condescendant et aux talents d'acteur indéniable, qui lui fera cependant voir une tout autre facette de lui. [SDM]
Critique Un roman réaliste principalement dialogué, qui aborde avec justesse et simplicité les troubles anxieux dont souffre la jeune héroïne sans édulcorer l'histoire qui se tisse derrière ceux-ci, alors que l'abandon de la danse permet à Louane de faire de nouvelles rencontres et d'identifier les personnes sur qui elle peut compter. Malgré la grande timidité et le manque de confiance en soi pleinement assumés par cette dernière, l'humour s'invite au gré des pages et on expose même une scène très frappante sur l'importance du consentement dans le premier tome, qui influencera néanmoins positivement les choix sentimentaux futurs de la protagoniste. Bien que le ton demeure délibérément oral, on évoque des pistes de solution pour soulager les épisodes d'anxiété, dont l'impact des relations humaines, le développement de nouveaux intérêts et le fait de la voir la vie non pas comme un tout, mais comme un ensemble de passions, petites et grandes. [SDM]
Public cible J 4.
ISBN 9782898100673 (broché)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Nouveautés    RETOUR 20-11-04
 
 
 
   
   
Notice 4 de 4
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.