Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-3 de 3)
Tristesse -- Poésie

1

Livre  
Colle-moi
Montréal (Québec) : La Courte échelle, [2020]
47 pages ; 18 cm.
"J'entends encore les cris de mes parents [...] / C'est certain, certain / que leurs coeurs ont eu envie / de se taire / qu'il y a eu des brèches, / puis des éclats / des miroirs morceaux / de ceux qui se logent dans les yeux / et génèrent des rivières. / Ma famille aurait eu besoin / d'un canot pour traverser / du salon à la cuisine. / C'est là que j'ai appris à nager." (p. 10). Dans une succession de courts poèmes, un jeune garçon évoque la séparation de ses parents, la douleur, le sentiment d'être perdu et écartelé entre deux mondes. En feuilletant les albums photo, il reconstitue ses souvenirs et l'histoire familiale tout en s'interrogeant sur l'amour, l'estomac noué: et si ses parents cessaient de l'aimer, lui aussi? [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Perruche
Montréal (Québec) : la Courte échelle, [2019]
57 pages ; 18 cm.
"le matin de l'Halloween / notre oiseau / s'est envolé / ma mère l'a appelé / de tous les côtés / de la maison / et mes poumons se sont déguisés en roches friables" (p.23). Tandis que les profs lui trouvent toujours des défauts, dont celui d'être tête en l'air, un garçon trimballe son quotidien entre l'école, le salon et son lit, attristé par la perte de Coeur-Coquin, sa perruche qui s'est enfuie alors qu'il cherchait sa clé pour une énième fois. Sans que ses parents aient rejeté le blâme sur lui, il sent qu'une partie importante de lui-même a pris son envol et qu'il est désormais seul aux prises avec les "orages électriques entre [son] père et [sa] mère" (p.18) et avec le divan qui mange tout. Pour fuir tout ce qui l'accable, il s'imagine en train de combattre des monstres avec son épée de plastique, se met à la place des lézards dont la queue repousse, rêve des cheveux de feu de la nouvelle, qui reviennent sans cesse hanter ses pensées, et espère les trop rares journées de tempête, se disant qu'il est lui-même une "espèce tropicale dans un pays nordique" (p.55). [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
T comme tristesse
Saint-Lambert (Québec) : Dominique et compagnie, [2019]
23 pages : illustrations en couleur ; 20 cm.
Ce titre s'inscrit dans une collection de plaquettes brochées s'adressant aux enfants du premier cycle du primaire en apprentissage de la lecture. Cette sous-série propose de découvrir les émotions et sentiments (ainsi que la façon dont ils se manifestent au quotidien) au fil de poèmes constitués d'une quinzaine de vers. Ces derniers sont tous rassemblés sur la dernière page et accompagnés de petits trucs pour mieux gérer l'émotion en vedette. Une petite brunette évoque ici la tristesse qui l'assaille, lui nouant la gorge et l'empêchant d'exprimer ce qu'elle ressent. Ce sont finalement les larmes qui lui permettent d'extérioriser le chagrin qu'elle éprouve depuis que son chat s'est fait renverser par une voiture. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.