Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-3 de 3)
Tatous -- Fiction

1

Livre  
La nuit de qui?
Paris : Desclée de Brouwer, c2002.
20 p. : ill. en coul. ; 17 cm.
Les ancêtres des Indiens Cashinhua n'ont pas de nuit. Ils décident d'emprunter celle d'un animal. Mais celle de la souris est trop courte et celle du tapir, interminable. Qui pourra bien la leur offrir afin qu'ils puissent faire "toutes ces petites choses un peu secrètes, celle qu'on préfère faire en cachette"? Un mythe poétique agrémenté d'illustrations inspirées de l'art indien. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
La nuit du tatou : un conte aymara de la forêt péruvienne
Montréal : Les 400 coups, 2008.
28 p. : ill. en coul. ; 23 cm.
Alors que le soleil ne se couche jamais pour les humains, les empêchant ainsi de dormir, des villageois empruntent la nuit d'une souris, puis celle d'un tapir, afin de se reposer un peu. La première, trop courte et la seconde trop longue. Ce sera celle du tatou, si parfaite, qu'ils garderont pour toujours, ce qui explique les randonnées nocturnes de l'animal depuis lors départi de ses nuits. -- Une légende péruvienne indienne aymara illustrée de peintures naïves, dont la situation initiale est un peu bancale: comment ces humains peuvent-ils désirer quelque chose qu'ils n'ont jamais connu... [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
S.O.S. marmotte!
Toronto : Scholastic, c2009.
[32] p. : ill. en coul. ; 26 cm.
Père Marmotte a la grippe et ne peut assurer sa traditionnelle sortie printanière. Suivant les recommandations du médecin, il se cherche un remplaçant. Mais ni la taupe, ni l'aigle, ni l'ours ou l'écureuil ne conviennent à l'emploi. Ce sera un tatou texan, venu visiter son cousin blaireau, qui fera finalement l'affaire et après avoir annoncé à Père Marmotte que l'hiver durera encore six semaines, ce dernier, affaibli, acceptera de le suivre jusqu'au Texas pour accélérer sa convalescence.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.