Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Mirai Nikki. 8 / Sakae Esuno ; traduction, Tamako Kageyama-Chesnet et Sébastien Kimbergt ; adaptation graphique, Hinoko.
Auteur Esuno, Sakae
Éditeur [Paris] : Casterman, 2010.
Notice 9 de 13
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection Sakka
Sujet français Blogues -- Bandes dessinées
Téléphones cellulaires -- Bandes dessinées
Écoles secondaires -- Bandes dessinées
Élèves du secondaire -- Bandes dessinées
Mangas
Description 201 p. : principalement des ill. ; 18 cm.
Résumé Yukiteru Amano est un collégien réservé et secret qui n'a pour seul véritable compagnon que le téléphone portable sur lequel il rédige son journal intime et collige toutes ses observations sur le monde qui l'entoure. Il s'est également inventé un ami imaginaire: Deus Ex Machina, le dieu du temps et de l'espace. Un jour, ce dernier lui offre de transformer son téléphone en chronographe (un portable ayant le pouvoir de prédire le futur) tout en lui précisant que si l'objet devait être détruit, sa vie prendrait fin par la même occasion. Yukiteru accepte, convaincu que tout n'est que le fruit de son imagination. Il ne tarde toutefois pas à découvrir que Deus est bien réel et qu'il se cherche un successeur. Le dieu a ainsi offert un chronographe à onze enfants qui devront s'entretuer. Le gagnant de cette course contre la mort deviendra la nouvelle déité de l'espace-temps!
Critique Un manga troublant au fil duquel des collégiens machiavéliques s'affrontent à coup de bombes, de fléchettes plantées dans l'oeil et d'autres combats sanglants. Les quelques réflexions de Yukitaru, qui réalise qu'il pourrait mourir sans s'être lié d'amitié avec des jeunes de son âge et qui regrette par conséquent d'avoir mené une existence de solitaire, n'arrivent pas à racheter la violence certaine qui imprègne les pages. Pages qui sont par ailleurs ponctuées d'invectives haineuses. Le dessin clair et réaliste ajoute à la brutalité de l'ensemble en conférant aux ennemis du jeune garçon des faciès tout bonnement diaboliques. [SDM]
Public cible J+ 2.
Titre original Mirai Nikki. 8.
Langue Texte en français.
ISBN 9782203035201 (br.)
   
   
   
 
 
   
   
Notice 9 de 13
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.