Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Sasaki, Sadako, 1943-1955 -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
Les mille oiseaux de Sadako
Toulouse : Milan poche, 2007.
79 p. : ill. en coul. ; 18 cm.
Réédition. L'histoire d'une jeune héroïne japonaise qui habitait Hiroshima au moment du lancement de la bombe atomique. Elle est décédée, dix ans plus tard, d'une leucémie consécutive aux radiations émises par la bombe. -- Le texte est soutenu par des illustrations expressives et colorées. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Les oiseaux reviennent à Hiroshima : l'histoire de Sadako Sasaki
Paris : Oskar, 2012.
112 p. : ill. ; 19 cm.
Sadako Sasaki est née à Hiroshima, deux ans avant la destruction totale de la ville (le 6 août 1945) par la plus effroyable des bombes. Mais voilà qu'en cette fin d'année 1954, ce tragique pan d'histoire rejoint la fillette, qui est admise à l'hôpital de la Croix-Rouge afin de soigner une grave leucémie consécutive aux radiations émises par la bombe. Ignorant que les médecins lui donnent à peine un an à vivre et que ses parents ont dû déménager pour payer son hospitalisation, Sadako entreprend courageusement ses traitements en s'accrochant à son rêve de retourner à l'école, de devenir professeur d'éducation physique et de participer aux Jeux olympiques. Ce qui ne l'empêche pas d'être terriblement effrayée par la mort. Elle peut heureusement compter sur les visites de ses camarades de classe et plus précisément sur celles de sa meilleure amie, Tomiko. Lorsque cette dernière lui remémore une légende japonaise selon laquelle quiconque fabrique mille grues de papier reçoit santé et longévité, Sadako entreprend de confectionner un millier d'oiseaux en origami. Et, si elle s'endort d'un sommeil éternel avant d'avoir atteint son but, dix de ses camarades entreprennent d'achever son oeuvre en formulant un voeu: celui qu'il n'y ait plus jamais de guerres, ni de bombes atomiques. Leur bon geste sert par ailleurs à récolter des fonds qui permettent d'ériger une statue à la mémoire de Sadako ainsi qu'un Monument pour les enfants de la paix. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.