Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-23 de 23)
Sans-abri -- Fiction

1

Livre  
Allô maman : taxiphone
Paris : Sarbacane, [2022]
25 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 26 cm.
Allô maman, c'est un taxiphone tenu par un père, une mère et leur jeune fils, un endroit où tout le monde peut venir faire des photocopies et des virements bancaires, acheter des bonbons et, surtout, téléphoner aux quatre coins du monde à bas prix. C'est aussi un lieu accueillant où de fidèles habitués colorent la vie de la petite famille, comme monsieur Wang qui chante des berceuses au téléphone à sa fille de 37 ans ou Franjo qui, malgré l'interdiction, ne peut s'empêcher de manger dans les cabines. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
L'arbre de Noël
Paris : Les Éditions des Éléphants, [2015]
28 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 30 cm.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
L'arbre de Noël
Paris : Les Éditions des Éléphants, [2017]
30 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 17 cm.
Réédition. Après avoir quitté sa colline, un petit sapin rabougri se retrouve à quelques jours de Noël dans la vitrine d'un grand magasin. Personne ne veut de lui jusqu'à ce qu'un enfant pauvre le réclame. Le garçon, qui a trouvé refuge sous le pont du chemin de fer, installe son sapin dans une boite près de lui. Une pièce de monnaie lui permet de le parer de jolies bougies. Le sapin devient bientôt le centre d'une fête de Noël improvisée où se côtoieront sans-abris et passants. Abandonné quelques jours plus tard, le sapin est sauvé in extremis par un balayeur municipal qui décide de le planter dans un jardin public. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Bonhomme
Paris : L'École des loisirs, [2017]
63 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 16 x 22 cm.
On suit le personnage de Bonhomme, un homme qui vit dans l'itinérance. Le temps est à la pluie et il fait froid. Il s'éveille dans des vêtements détrempés et déambule dans la ville à la recherche de nourriture et de chaleur. Sur son chemin, les gens l'évitent et des policiers vont lui demander de se déplacer. Or, il finira par croiser une fillette qui lui tendra un morceau de gâteau et elle lui donnera le nom de Nounours. Ce nom lui permettra de s'inscrire au Centre d'accueil. [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
La cabane
[Paris] : Casterman, c1999.
[25] p. : ill. en coul. ; 22 x 25 cm.



Afficher la fiche complète

6

Livre  
La case 144
Sherbrooke (Québec) : D²eux, [2019]
1 volume (non paginé) : illustrations en couleur ; 28 cm.
Une jeune fille apprend à se repérer dans sa ville grâce à une boîte de craies. Sur le trottoir, elle trace les cases d'un long jeu de marelle. De cette manière, elle parvient toujours à retrouver son chemin. Or, à la case 143, il y a un vieillard qui ressemble à un génie. Lia compte le rendre heureux afin qu'il exauce son propre souhait, celui d'avoir de nouvelles craies. Au fil des jours, elle revient vers lui en découvrant progressivement qu'il s'agit d'un sans-abri. Quant à l'homme, il se laisse émerveiller malgré son problème d'audition. [SDM]



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Dans les souliers d'Amédée
[Montréal] : Fonfon, [2022]
1 volume (non paginé) : illustrations en couleur ; 28 cm.
Amédée est cordonnier et, bien installé dans son atelier, il répare du matin au soir toutes sortes de chaussures. La nuit, à la lueur d'une chandelle, il quitte son lit pour enfiler divers souliers que ses clients lui ont confiés. Transporté magiquement dans la vie de ces gens, Amédée devient pour un bref moment chauffeur d'autobus, danseur de claquettes, éboueur, préposé à l'entretien, enseignant et même chef cuisinier! Ces "enfilades" lui permettent de comprendre la réalité des autres et de faire preuve d'empathie, comme lui a enseigné sa mère lorsqu'il était petit. Le jour où le cordonnier tombe sur une paire de chaussures oubliées depuis des années, il se voit étrangement devenir invisible. "Me serais-je glissé dans les souliers d'un fantôme?", se demande-t-il... [SDM]



Afficher la fiche complète

8

Livre  
Les devoirs d'Edmond
Montréal (Québec) : Les 400 coups, [2021]
1 volume (non paginé) : illustrations en couleur ; 24 cm.
"Ma maman est morte. Je le dis comme c'est arrivé, brusquement. Quelques minutes avant que la mer ne l'avale, on s'amusait tous les deux. Elle était le requin, j'étais le surfeur. On l'a retrouvée le lendemain, comme la boîte noire d'un avion." Suite à des vacances qui ont tourné au drame, Edmond prend la plume afin de coucher ce qu'il ressent sur papier. Ce retour en avion où il n'a pas vu sa mère assise sur un nuage. Le service au salon funéraire où seule sa grand-mère souriait puisqu'elle est atteinte d'Alzheimer. Le retour à l'école où il réalise qu'il est plus esseulé que jamais. Son appartement qui rétrécit, même s'il manque une personne. Sa recherche de travail pour subvenir aux besoins de sa famille, même s'il n'a que dix ans et qu'il rêve plutôt d'être joueur de hockey dans la LNH. Contre toute attente, seul Raymond, un colosse qui dort sur un banc de parc, lui propose de l'aider à se trouver un poste au marché. Si sa première journée est éreintante, il apprendra à son retour que ce que son père et sa soeur ont réellement besoin, ce n'est pas de l'argent, mais de sa présence. [SDM]



Afficher la fiche complète

9

Livre  
L'enfant et le chat
Namur [Belgique] : Mijade, c1996.
[31] p. : ill. en coul. ; 31 cm.
Olivier recueille et réconforte un chaton aux prises avec un chien. Il doit lui-même fuir la bande qui le menace. Tous deux vont dans la nuit, dans la ville, l'un, soutien de l'autre, l'un, riche de l'autre. Ils se réfugient dans leur cachette. Un thème dur, mais une triste réalité. De belles illustrations de la vie nocturne. [SDM]



Afficher la fiche complète

10

Livre  
Ernest et Célestine ont des poux
[Paris] : Casterman, 2000.
[25] p. : ill. en coul. ; 22 x 25 cm.
Ernest et Célestine ont la visite de l'itinérant Boléro. Celui-ci a des poux et Célestine ne s'en soucie guère. Voilà que celle-ci a des poux. Ernest se penche sur le problème et commence à se gratter à son tour. Un récit amusant aux illustrations charmantes. [SDM]



Afficher la fiche complète

11

Livre  
Le grand dessin
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2004.
[32] p. : ill. en coul. ; 33 cm.
Deux anges (semblables avec des gens ordinaires, à l'exception de deux ailes griffonnées dans leur dos) dessinent avec et sur tout ce qu'ils trouvent dans les ordures. Pour aider Slim Lavadrouille à participer à un concours de dessins, lui qui a l'habitude de crayonner des portraits sur les trottoirs et de les laisser s'évanouir avec la pluie, les deux gavroches ailés lui offrent un crayon magique qui donne vie à ses oeuvres qui s'animent jusque dans le ciel: des bêtes et personnages de facture enfantine aux contours multicolores! Une ode à l'art et au dessin et à sa capacité de donner des ailes à celui qui le pratique. [SDM]



Afficher la fiche complète

12

Livre  
Une grande joie
Toronto : Scholastic, c2008.
[29] p. : ill. en coul. ; 30 cm.
De la fenêtre de son appartement, Françoise observe des artistes de la rue, un joueur d'orgue de Barbarie et son petit singe, donner un spectacle. Un soir, la fillette réalise que les deux compagnons n'ont pas de toit. Depuis, elle ne cesse de penser à eux. Le jour de son spectacle de Noël, la fillette, pleine de bonté, propose au musicien itinérant de venir la voir dans la pièce qu'elle jouera à l'église... -- Le récit, simple et empreint de compassion, est illustré par des peintures réalistes et lumineuses. [SDM]



Afficher la fiche complète

13

Livre  
L'homme sans chaussettes
Montréal, QC : Éditions de l'Isatis, [2015]
23 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 23 cm.
Album au cours duquel on suit le questionnement et les efforts généreux de Luca et Juliette qui croisent, chaque matin, un homme sans chaussettes assis sur un banc en face du passage piéton qu'ils empruntent pour aller à l'école. Luca et son amie s'interrogent à savoir si le monsieur s'ennuie, s'il a froid, s'il sera là demain, etc.. Ils s'inquiètent aussi un peu pour lui puisque le froid va bientôt arriver. Un soir, Luca appelle sa mamie pour lui demander conseil. Elle lui explique qu'elle ne sait pas tricoter, comme il l'aurait espéré, et lui suggère de commencer par demander le nom de cet homme à la brigadière qui leur fait traverser la rue. Les enfants conviennent de lui remettre une petite lettre (un dessin de chaussettes) à ce sans-abri avec qui ils établissent un premier contact. Ceci amène le pauvre homme, après quelques jours d'absence, à se vêtir de bas semblables à ceux qu'ont dessinés Luca et Juliette. [SDM]



Afficher la fiche complète

14

Livre  
Je suis un ours
Paris : Kaléidoscope, 2010.
[29] p. : ill. en coul. ; 29 cm.
Un ours, abandonné et sale, raconte son pénible quotidien de sans-abri dans les rues d'une ville où personne ne le regarde, ne lui parle et ne lui donne à manger. Heureusement, sa rencontre avec une petite fille adorable le sortira de sa résignation...



Afficher la fiche complète

15

Livre  
Un jour de chance
Varennes (Québec) : Comme des géants, [2020]
1 volume (non paginé) : illustrations en couleur ; 25 cm.
Quentin et sa mère vont marcher en ville et c'est apparemment un jour de chance. D'abord, parce que le gamin a de nouvelles chaussures, que le marchand de glace lui offre une friandise, qu'il trouve une pièce en allant à la boulangerie et qu'il évite la pluie en entrant dans le bus, avec sa mère, au bon moment. Or, la chance tourne quand Quentin réalise qu'il a perdu sa peluche Titi. Avec sa mère, il va revenir sur ses pas et susciter la participation de ses amis afin de retrouver Titi, tout en apprenant que parfois la chance s'envole, puis revient. [SDM]



Afficher la fiche complète

16

Livre  
Le manteau
[Paris] : Gallimard jeunesse, [2020]
24 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 28 cm.
Il y a très longtemps que Lison rêvait du moment où elle hériterait du superbe manteau rouge de sa soeur aînée. Un vrai manteau de grande fille, plein de poches pour dissimuler ses trésors. Et voilà, le jour de la transmission est enfin arrivé! Lison se met en route pour l'école, la tête haute et débordante de fierté. Seulement, en chemin, elle croise une dame toute maigre, qui mendie sur une couverture avec une fillette aux yeux perdus et aux cheveux pleins de noeuds, qui porte des vêtements d'été enfilés les uns par-dessus les autres pour tenter de se réchauffer. Envolée, sa bonne humeur! Soudain, le fait de penser à son manteau lui fait un petit pincement et, le soir venu, la fillette peine à trouver le sommeil. Le matin venu, Lison tente de faire comme les grands, qui détournent le regard et continuent à vivre comme si de rien n'était, mais elle n'y arrive pas... [SDM]



Afficher la fiche complète

17

Livre  
Le mendiant
Genève : La Joie de lire, 2003.
[32] p. : ill. en coul. ; 21 x 25 cm.
Au cours d'une promenade dans les dédales d'une ville suisse, un grand-père raconte à son petit-fils la rencontre qu'il fit jadis, au cours d'un voyage en Allemagne, avec un mendiant et son chien. Ces deux êtres, qui n'avaient que très peu pour vivre, possédaient ce qu'il y a de plus important: une âme, un coeur et l'amitié... Un album invitant à aller au-delà des préjugés et à réfléchir sur le sens du partage, touchant par son humanité, le dialogue intime et la complicité entre deux générations, admirablement reflétée dans les aquarelles rehaussées d'encre de Chine de Dumas. [SDM]



Afficher la fiche complète

18

Livre  
Mutt dog!
Orlando, Fla. : Harcourt, 2005, c2004
1 v. (non pag.) : nombreuses ill. en coul. ; 29 cm.



Afficher la fiche complète

19

Livre  
Le parapluie vert
Paris : Didier jeunesse, 2008.
[35] p. : ill. en coul. ; 26 cm.
Ce matin, la pluie ruisselle fortement sur le parapluie vert de Yeong, qui chemine tranquillement vers l'école. Alors que la fillette est presque arrivée à destination, son regard se pose sur un vieux mendiant qui dort, adossé à un mur. Complètement trempé, il semble inconscient des moqueries des enfants et de la rage que sa présence suscite chez une marchande. Touchée par cette cruauté et cette indifférence, Yeong revient sur ses pas et dépose son parapluie ouvert près du vieil homme. À sa sortie de l'école, ce dernier a disparu, mais il a laissé à son intention le parapluie soigneusement replié, appuyé contre le mur... -- Un album d'atmosphère, empreint de poésie et de sensibilité, qui évoque avec une savante économie de mots la touchante rencontre d'une fillette et d'un sans-abri. Le texte très court, mais au fort pouvoir d'évocation, se perd dans de superbes peintures sur toile dont les tonalités terreuses et grisâtres, qui évoquent avec brio le temps de la mousson des petites bourgades d'Asie, sont égayées par la couleur verte du parapluie, symbole d'espérance, de générosité et de partage. Un ouvrage tissé de grâce et de sobriété, qui invite à l'altruisme. [SDM]



Afficher la fiche complète

20

Livre  
Petit carton
Paris : Albin Michel jeunesse, c2002.
[38] p. : ill. en coul. ; 17 x 22 cm.
La vie d'un petit carton dans la rue n'est pas toujours facile, même s'il s'évertue à s'imaginer sous toutes sortes de formes. Sa rencontre avec Léon, un sans-abri, est déterminante. Ils deviennent amis inséparables. Illustrations dépouillées, originales. [SDM]



Afficher la fiche complète

21

Livre  
Plouk le raton laveur qui ne voulait pas laver
Montréal : Les 400 coups, c2005.
36 p. : ill. en coul. ; 31 cm.
Dès sa naissance, Plouk le raton laveur, avec sa robe rouge, jaune et verte et son air de porc-épic, se démarque. Il n'aime pas se laver, ni aller à l'école et préfère jouer du tambour. Il quitte le domicile familial et débarque en ville. Il y rencontre Rastata, un lièvre qui l'invite dans l'immeuble désaffecté qu'il partage avec ses amis marginaux, tous des animaux aux couleurs bigarrées, joueurs de tambour comme Plouk! Tout l'été, c'est le bonheur des concerts de tambour au pied de la montagne mais, l'hiver venu, sur ordre du maire Bouc, les jeunes sont expulsés de l'immeuble. Après quelques jours d'errance, Plouk et ses amis lavent des pare-brise et, avec l'argent amassé, achètent la maison abandonnée, baptisée la Maison des Squigis. -- Récit urbain un tantinet subversif, dont la chute est heureuse mais peu crédible. Le texte long, mais vivant, est appuyé d'aquarelles expressives et dynamiques. [SDM]



Afficher la fiche complète

22

Livre  
Le pousseur de bois
Amboise, France : HongFei, [2020]
31 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 33 cm.
Dans un lointain pays, un garçon ne possédant rien interpelle les passants dans l'espoir d'obtenir un peu d'argent ou de nourriture. Un jour, un vieillard lui propose d'acquérir un trésor, mais lui montre plutôt comment jouer avec des figurines de bois. S'il est déçu au départ, le jeune mendiant est entraîné par la série de combats entre rois, cavaliers et soldats opposant les pièces, que l'homme lui offre à la fin du jour. Passionné, le prodige excelle si bien dans ce jeu que sa renommée se rend jusqu'au maharadjah, qui l'engage afin de se mesurer aux champions d'échecs des autres pays. [SDM]



Afficher la fiche complète

23

Livre  
Le samouraï errant
[Paris] : Gautier-Languereau, 2006.
[25] p. : ill. en coul. ; 28 cm.
Akira, un samouraï sans maître ni logis, sillonne le monde au gré du vent en compagnie de son fils Tojiro. Un jour, lors de leur passage dans une ville, les deux voyageurs entendent un puissant seigneur défier quiconque de combattre son maître d'armes, un expert de la "naginata", la faux de guerre. Akira accepte de relever le défi et remporte le tournoi contre son cruel adversaire. Il décline toutefois l'offre du seigneur qui, impressionné, lui propose de rejoindre les rangs de sa garde personnelle. À son fils qui l'interroge, il explique qu'un guerrier sans compassion ne vaut pas mieux qu'une bête sauvage et que la liberté, ajoutée à la possibilité de perfectionner son savoir, valent plus que tout le confort matériel du monde. -- Une émouvante leçon de sagesse, qui se double d'une ode à la liberté, à la beauté de la nature et à la richesse inestimable des relations entre père et fils. La sensibilité et la poésie du texte sont admirablement épousées par de lumineuses peintures réalistes, brossées dans de chaudes tonalités, qui recréent avec délicatesse et raffinement les paysages grandioses du Japon féodal. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.