Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Le bleu du vendredi / Siobhàn Parkinson ; traduit de l'anglais (Irlande) par Dominique Kugler.
Auteur Parkinson, Siobhán, 1954-
Éditeur Paris : L'École des loisirs, 2012.
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Collection Neuf
Neuf.
Sujet français Amitié -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Sens et sensations -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Beaux-pères -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Mères et fils -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Personnes disparues -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Tromperie -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Description 236 p. ; 19 cm.
Note locale RJ 2017-10-28
Note Glossaire.
Résumé Olivia, neuf ans, s'est donné pour mission de protéger et aider son grand ami Hal, petit garçon très imaginatif. Le père de Hal a disparu, sa mère a refait sa vie avec un autre homme, mais Hal voit d'un très mauvais oeil ce "beau-père" dans la maison familiale. Alors, il se réfugie dans des projets fantasques, notamment ce cerf-volant bleu, identique au bleu du vendredi. Ensemble, les deux enfants concoctent un plan farfelu destiné à faire partir Alec, le petit ami de la mère de Hal. Mais l'entreprise se retourne contre eux et ça se termine au poste de police, puis dans l'inquiétude de la mère disparue volontairement pour mettre Hal en face des réalités. Au début, ça ne fonctionne pas, Hal refuse de parler à l'ami de sa mère; il dépérit et inquiète Olivia. Et puis la vie rebondit. Le petit héros va enfin trouver sa place dans sa famille recomposée. Mais pas d'inquiétude à avoir, Hal n'est pas près de perdre sa créativité sans limites ni sa belle âme enfantine. [SDM]
Critique Racontée du haut d'une Olivia, une enfant au fond guère plus sage que son ami, l'histoire est quand même un peu dure. Suivre le si fragile Hal d'abord à la police, puis dans un lent déclin, fait mal au coeur, avant que ne soit expliquée la manoeuvre de la mère. Enfant rêveur, le garçonnet avait besoin de reprendre pied et de faire son deuil. Le lecteur appréciera l'écriture sensible d'une auteure qui considère ses petits personnages avec générosité et beaucoup de sérieux. Un petit roman d'une poésie indéniable. [SDM]
Public cible E++ 4.
Titre original Blue like Friday.
ISBN 9782211200325 (br.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Romans  COLL. FRANÇ.  PAR  DISPONIBLE
 
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.