Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre La Grande Guerre d'Émilien / [illustrations de] Georges Bruyer ; [texte de] Béatrice Égémar.
Auteur Égémar, Béatrice, 1961- auteur
Éditeur Meaux : Musée de la Grande Guerre ; Saint-Pierre-des-Corps : L'Élan vert, [2021]
©2021
Notice 12 de 12
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection Pont des arts : les carnets
Pont des arts
Sujet français Soldats -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Guerre mondiale, 1914-1918 -- France -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
France -- Histoire -- 1914-1918 (Occupation allemande) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Genre français Romans épistolaires
Romans de guerre
Romans historiques
Collaboration Bruyer, Georges, illustrateur
Description 93 pages : illustrations (principalement en couleur) ; 20 cm.
Résumé Chaque titre de cette collection permet de découvrir, par le biais d'un récit, l'oeuvre d'un artiste. Dans cet opus: au début du mois d'août 1914, Émilien part au front, confiant que le conflit se terminera rapidement et qu'il pourra rentrer auprès de son épouse et de leur fils de sept ans avant la naissance de son deuxième enfant. Dès qu'il en a l'occasion, le jeune soldat écrit à sa Madeleine chérie des lettres qui témoignent de la rudesse de la vie dans les tranchées sombres et humides où règnent la famine, les poux, les rats, la peur et la faim. Les petites joies procurées par l'arrivée du courrier tant attendu ou la découverte de gourmandises au milieu des maisons abandonnées où ses compagnons d'infortune et lui trouvent refuge lui mettent un peu de baume au coeur, mais n'arrivent pas à chasser le découragement qui s'installe lorsque la guerre s'éternise, que des amis tombent sous les obus, que se dévoilent les ravages provoqués par les bombardements dans les campagnes françaises et que la crainte de ne jamais retrouver les siens devient bien réelle... [SDM]
Critique Un roman épistolaire aussi bref que poignant, qui donne à plonger dans le dur quotidien des "poilus" sur les traces d'un jeune aubergiste dont la confiance et moral s'effritent peu à peu, alors que l'automne cède la place à l'hiver, que les combats s'intensifient et que des copains périssent sous le feu de l'ennemi. Époux et père profondément aimant, Émilien prend soin de ne pas entrer dans les détails et de ne pas s'appesantir sur la dureté de ce qu'il vit afin de ne pas affoler inutilement les siens, mais le désespoir, la colère, l'impuissance et l'attente impatiente des retrouvailles teintent ses missives pleines de délicatesse. Missives qui permettent également de suivre avec subtilité ce qui se déroule à l'auberge en son absence, dont la naissance de sa fille. La sensibilité est très efficacement appuyée par les oeuvres de Georges Bruyer, soldat et artiste qui fut mobilisé en 1914 et qui croqua d'un oeil aiguisé la vie dans les tranchées au moyen de croquis (parfois aquarellés), de gravures et, surtout, d'estampes au sein desquelles épais traits noirs et aplats bleus et verts se marient afin d'évoquer la froideur de la guerre et des paysages désolés, dépourvus d'humanité. Le quotidien et les corvées des militaires y sont dépeints de jour comme de nuit, sans effusions de sang, avec une simplicité qui constitue toute leur force. Le tout est livré dans un format ayant la facture d'un petit carnet d'artiste, réalisé sur des pages épaisses que l'on a réunies sous une couverture qui se referme à l'aide d'un élastique. Un dossier documentaire d'une dizaine de pages complète ce témoignage exceptionnel, où la forme et le fond se répondent avec brio. [SDM]
Public cible E++J+ 5.
ISBN 9782844556387 (relié)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Romans  COLL. FRANÇ.  EGE Bea gr J  DISPONIBLE
 
 
 
   
   
Notice 12 de 12
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.