Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre La maison bleue / Phoebe Wahl ; traduit de l'anglais par Ilona Meyer et Caroline Drouault.
Auteur Wahl, Phoebe, auteur, illustrateur
Éditeur Paris : Les Éditions des Éléphants, [2021]
©2021
Notice 8 de 9
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Sujet français Pères et fils -- Fiction
Promoteurs immobiliers -- Fiction
Colère -- Fiction
Tristesse -- Fiction
Déménagement -- Fiction
Résilience (Trait de personnalité) -- Fiction
Genre français Livres d'images
Description 33 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 24 cm.
Note Traduction de: The blue house.
Édition de langue anglaise ©2020.
Résumé La vieille maison bleue dans laquelle vivent Léo et son papa a de la peinture qui s'écaille, de la mousse, des fuites et des craquements. Malgré tout, ils se considèrent comme chez eux dans ce logis recelant de cachettes douillettes et dont le jardin déborde de fruits, à l'abri sous un grand sapin. Depuis quelque temps, par contre, les pelleteuses et les camions font sortir toutes sortes de hauts bâtiments de la terre autour de leur domicile et lorsque le garçon entend son père dire qu'il craint d'être le prochain, il est persuadé qu'il se trompe. La nouvelle tombe cependant un jour : le propriétaire a vendu la maison et celle-ci sera détruite. Tous deux en colère, ils expriment leur frustration en danse et en musique avant de faire leurs cartons, de peindre les murs nus et d'emménager dans une nouvelle demeure, où ils célébreront malgré tout la maison qu'ils ont tant aimée. [SDM]
Critique Une histoire qui exprime l'injustice ressentie par les familles moins bien nanties forcées de quitter leurs domiciles imparfaits, qu'ils aimaient néanmoins. En suivant le cheminement émotionnel de Léo et de son père, on démontre toutefois aux lecteurs qu'il est possible de faire son deuil de sa vie d'avant, sans pour autant effacer les souvenirs impérissables liés à celle-ci. Les illustrations se déclinant en dessins au crayon de bois sur papiers collés exposent quant à elle Léo sous les traits d'un enfant aux cheveux longs, qui pourrait être tant une fille qu'un garçon. [SDM]
Public cible E+ 4.
ISBN 9782372731195 (relié)
Autre titre Blue house. Français
   
   
   
 
 
   
   
Notice 8 de 9
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.